Habitat :La maison bois naturellement moderne

 

A la fois ancestrale et moderne, la maison bois est aussi écologiquement compatible avec les enjeux climatiques. Bien isolante, elle se chauffe à peu de frais. Rapide à construire, elle est modulable et se prête parfaitement aux rêves d’architectes. Balade en images au salon de la maison bois d’Angers en octobre 2014 et quelques vues sur les réalisations évoquées dans cet article. 

 

La France avec sa forêt, l’une des plus vaste d’Europe, est longtemps restée timorée en matière de construction bois. Les choses sont en train de changer et « les entreprises françaises font plutôt figure de chef de file européen en matière d’innovation » constatait en octobre dernier l’interprofession Atlanbois lors du dernier salon de la maison bois

Lire la suite

Viticulture et prévention des maladies du bois : la taille Guyot-Poussard sur cep âgé

Depuis cinq ans à Restigné, le domaine de la Chevalerie a adopté la taille Guyot Poussard.

Comme tous les autres domaines viticoles, ses 38 ha de vignes âgées (pas de plantation depuis 20 ans) sont confrontés aux ravages des maladies du bois. Lire la suite

Bourgueillois : L’ado du cheval bon pour la vigne

Hervé et Terroir viennent de chausser le clos de Rochouard pour l’hiver. « De la belle belle ouvrage » comme on dit à Bourgueil.

Les oreilles grandes ouvertes,vives, tournent ; captant tous azimuts les bruits de cet environnement qu’il ne connaît pas. Terroir a mis en alerte son ouïe mais n’en accomplit pas moins sa tâche avec ardeur, puissance et bonne volonté. Il faut dire que cet hongre breton (à voir aussi la vidéo et le lien pour la formation cheval de travail en fin d’article)  Lire la suite

LGV : Halte au gaspillage de la terre végétale

L’UDSEA a entamé avec COSEA un nouveau bras de fer autour de ce que le syndicat estime être du gaspillage de terre végétale. La terre fertile doit retourner aux champs pour produire de la nourriture et non pour faire pousser du gazon au bord de la ligne.

Depuis quelques temps déjà, les riverains du chantier LGV s’étaient alarmés du gaspillage de terre végétale fait par COSEA lors de la construction des merlons. Ils dénonçaient notamment le volume utilisé, qui rappelons-le, n’a aucune vocation de production. L’UDSEA, lors des réunions mensuelles avec le sous-préfet, avait fait remonter Lire la suite