La Touraine en visite de vignes

Les vignerons de la Touraine ont pour habitude de se retrouver pour une visite des vignes avant vendanges. Petit tour en images dans les différentes appellations quelques jours avant la cueillette du millésime 2016.

Actualité saisonnière, infos douanes, lutte contre le gel et la grêle, mise en culture et entretien des rangs de vignes, projets de appellations, retrouvez les informations diffusées lors des visites de vigne sur les numéros de septembre 2016 de Terre de Touraine. ABONNEZ VOUS voir ci-dessus.

 

Sapeurs pompiers en Touraine

L’Indre et Loire a reçu le 123 ème congrès des sapeurs pompiers de France. A cette occasion Terre de Touraine du 23 septembre publie un article consacré aux pompiers volontaires en milieu rural

Ils sont éleveurs, céréaliers, vignerons, mobilisables à toute heure, toute l’année, par leur centre de secours. Durant quatre jours, ils ont eu l’honneur et le plaisir d’accueillir le congrès national du corps des sapeurs-pompiers.

Par Philippe Guilbert

Paysan et pompier, bien souvent ça va de paire. Les ruraux, parfois par force, souvent par tradition, ont l’habitude de se prendre en charge et d’assurer des responsabilités bénévoles au service de la collectivité. Ici en Touraine comme ailleurs en France, les pompiers sont une institution, un corps constitué, un pilier rassurant sur lequel on peut s’appuyer. Professionnels dans les grandes villes, les pompiers sont en milieu rural avant tout bénévoles (80% des effectifs). L’Indre et Loire figure au 4ème rang des départements avec près de 2000 volontaires et un peu plus de 300 professionnels répartis sur 70 centres de secours. Outre , les quatre centres dits « principaux », le département est parsemé de 32 « centres de secours » appuyés par 34 « centres de première intervention ». Pompier depuis une bonne trentaine d’année, Patrick Baisson à la responsabilité du centre de secours de St Flovier. Durant toute sa carrière d’éleveur laitier avec son frère Francis, ils ont jonglé avec leur métier pour remplir leur mission de service public. Comme chacun des 1200 bénévoles qui se sont relayés au congrès de Tours, Patrick s’est mobilisé au service du succès de cet énorme évènement international. Près de 40 000 personnes sont en effet passées au parc expo de Tours entre le 21 et le 24 septembre. Cette semaine retour au calme à St Flovier où le centre de secours LIRE LA SUITE dans le numéro du 23 septembre 2016 de Terre de Touraine. ABONNEZ-VOUS! voir ci-dessus.

Terre de Touraine du 23 septembre 2016

Vendanges : belles mais efflanquées La maturité des cépages précoces est atteinte. Les pluies ont réactivé le processus de maturité. Noble Joué donne le top départ du grand chantier automnal qui démarre à peine 100 jours après la fleur avec de très petits rendements. Il faudra attendre début octobre pour voir toute la Touraine récolter sa « purée septembrale ».

Cap difficile Le droit au RSA  Le revenu de solidarité active a pour but d’aider ceux qui ont une activité professionnelle à maintenir une garantie de revenu en raison de difficultés passagères. Malheureusement, avec l’année 2016, de nombreux agriculteurs sont dans une situation où il est légitime de demander le RSA. Devant la situation catastrophique de 2016, la profession a dialogué avec le Conseil Départemental (CD) pour que, de manière équitable, les ménages agricoles, comme les autres ménages en lourde difficultés aient accès au RSA. Lire p 3 ou p 4 ?

Environnement Les traces de phytos retrouvées dans les cours d’eau sont en baisse:Quoi qu’en disent les détracteurs des agriculteurs les choses s’améliorent sur bien des fronts en matière de production agricole et d’environnement. Les agriculteurs sont mieux formés, mieux équipés, les produits plus ciblés, les bords de cours d’eau sont enherbés, les éléments utiles à la faune sauvage comme les haies et les vieux murs sont pris en compte dans les compensations versées aux agriculteurs. Résultat tangible, une baisse sensible des traces de molécules phytosanitaire dans les cours d’eau. p 5

Moisson 2016: comment commercialiser une récolte atypique Des qualités variables, des débouchés à préserver. Avec la moissons 2016, le marché devra valoriser un blé présentant un poids spécifique faible et un taux de protéines très important. 70% de la récolte France est classée « médium ». p 6

Patron-apprenti : connaître les règles avant de conclure : L’apprentissage est une voie royale pour former les jeunes. Mais leur statut est très encadré et les employeurs comme les apprentis doivent connaître leurs droits et leurs devoirs avant de signer.

FCO Indemnisation suite aux blocages d’animaux : 57 éleveurs d’Indre-et-Loire  ayant subi le blocage de leurs animaux à cause de la fièvre catarrhale ovine au 1er octobre 2015 vont bénéficier d’une indemnisation qui sera versée le 31 décembre 2016 au plus tard.

Suivi des colzas Comment feinter les ravageurs résistants ? :Les jeunes colzas en cours de levée sont sous la menace des ravageurs d’automne. Peu développés du fait de leur semis tardif suite à la sécheresse d’août, ils sont fragiles face aux attaques d’insectes parfois résistants face auxquels une stratégie spécifique de lutte s’impose.

 

 

 

 

Avec mots-clefs

Touraine amboise 100% cot : un grand chantier est en cours

Aimé de Louis XI et de François 1er, le vin d’Amboise conquiert de nouvelles lettres de noblesse en redessinant des profils haut de gamme autour du cot et du chenin.

Par Philippe Guilbert
A l’instar de chenonceaux et oisly, dénominations de l’appellation touraine reconnues en 2011, amboise vise une montée en gamme au travers de modifications importantes de son cahier des charges. La plus marquante concerne les rouges, actuellement vins d’assemblage, qui devront être 100% côt (aussi appelé Malbec). Et surtout, tous les vins portant la dénomination amboise devront être issus de parcelles spécifiquement délimitées. A moyen terme, le syndicat aimerait naturellement voir la dénomination amboise reconnue en AOP à part entière.

Tandis que l’INAO poursuit discrètement les travaux de mise en place d’une délimitation spécifique des terres aptes à produire les vins en touraine-amboise, le Vinopôle travaille à LIRE LA SUITE dans l’édition de Touraine du Touraine du 23 septembre 2016 ABONNEZ-VOUS voir ci-dessus.