Terre de Touraine du 27 octobre 2017

« On veut l’argent du beurre ! » Le beurre se raréfie, son prix devrait monter et la hausse bénéficier aux producteurs ? Mais la règle de l’offre et de la demande ne semble pas s’appliquer aux éleveurs laitiers. L’embellie sur les cours du beurre doit se transformer, maintenant, et l’an prochain en amélioration du prix payé aux éleveurs. Mais le beurre n’est qu’un des produits issus du lait et les GMS font de la résistance.Bruno Verkest, président de la section laitière FRSEA Centre-Val de Loire revient sur la pénurie « beurrière » et pointe du doigt les responsabilités de chacun dans une analyse constructive.p 8

Festival à Chinon La guerre s’invite aux Nourritures élémentaires p 6 Après la bouffe rabelaisienne et le rire gargantuesque, la guerre picrocholine ou autres s’invite à Chinon. « Chinon contient quelque chose d’unique. L’humanisme initié par Rabelais, l’ingrédient qui fait le liant entre tous les autres ». De l’humaniste à entendre et à boire, il y en aura lors du prochain festival dédié à Rabelais, aux vins de Chinon et aux idées. Du 9 au 12 novembre 2017 à Chinon et aux alentours, on parlera de la guerre. Un thème qui n’est pas une mince affaire. Comme le dit Francis Jourdan, le président de l’appellation, « la pensée de Rabelais s’exprimera une nouvelle fois au travers un festival unique en France, où philosophes, historiens et écrivains partagent leurs recherches, sans jargonner, en buvant à la source, le texte et le vin… de Chinon ! » le texte jusqu’à plus soif mais le vin avec modération bien sûr.

Glyphosate, le matraquage des ONG continue La Commission européenne n’a pas soumis au vote la proposition de renouvellement du fameux désherbant pour 10 ans. Elle va proposer un renouvellement sur 5 à 7 ans. Le gouvernement français reste sur sa position de refus du renouvellement et propose une interdiction dans 4 ans. Les agriculteurs sont choqués par le matraquage médiatique qui occulte des pans entiers du dossier. Si interdiction il devait y avoir, ils demandent qu’elle s’applique aussi à toutes les importations de produits alimentaires pour les hommes et les animaux dans l’hexagone. Et qu’on leur propose une solution viable autre que le labour, une pratique néfaste pour la pérennité des sols. P 5
Valeur ajoutée Personnaliser son circuit court p 9/ Les modes de consommation sont en pleine évolution, une bonne raison pour les producteurs de se pencher sur les circuits de commercialisation à adopter. Cela valait bien une journée organisée par la chambre d’agriculture 37 le 17 octobre à Hommes, avec le soutien de la communauté de communes Touraine Ouest Val de Loire. Destinée aux futurs installés et aux agriculteurs souhaitant s’orienter vers ce type de vente, la journée comportait une partie en salle puis une visite du point de vente de la Ferme de la Vignellerie à Hommes.

Salon à Orléans Les agriculteurs acteurs d’Open Agri Food 2017 Créé il y a 5 ans par Xavier Beulin et Emmanuel Vasseneix, le forum Open agrifood tiendra son édition 2017 les 15 et 16 novembre prochain à Orléans.
Cette année, les acteurs de la filière alimentaire, dont les agriculteurs, se retrouveront autour de la thématique « Alimentation et Valeur ». p 5

Du lait au yaourt Lait P’tits Loups : l’énergie d’une fratrie p 20 La Touraine compte un nouvel atelier de transformation laitière et donc une nouvelle source d’approvisionnement des circuits courts. Mais Lait P’tits Loups c’est aussi bien plus que ça !

Et aussi
Zone vulnérable Amendements organiques : un calendrier serré p 4
SIE Plus souple si 75% d’herbe …p 4
Barème entraide : 50 pages à conserver joint avec ce numéro
Formations MDA Se former pour progresser p centrales

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*