Terre de Touraine du 16 mars 2018


 

S’installer : les JA toujours mobilisés Jeunes agriculteurs ou fiers de le devenir ! Les JA invitent les candidats à l’installation à venir les rencontrer, à dialoguer avec les OPA, le 20 mars à Sepmes. p 11

AOP vouvray Une AG existentielle C’est quoi une appellation ? Juste un vin ; un terroir ; une marque collective ? Un peu de tout en fait mais le moteur, le liant, ce sont ses vignerons. A Vouvray en début de semaine, l’assemblée générale a pris connaissance des résultats encourageants de l’appellation dans un contexte de pénurie de l’offre. Mais la réunion n’a pas fait l’impasse sur la dynamique collective qui, manifestement, marque le pas. p 10

Antigel Le vignoble conforte ses équipements p 3 Ventilateurs géants, aspersion, bougies et autres brûlots, après deux gels de printemps , les vignerons de la Touraine croisent les doigts mais pas leurs bras. Dans ce numéro, un tour d’horizon complet des moyens de lutte engagés pour lutter contre le froid destructeur au cas où dans un mois le sinistre scénario se reproduirait. Avec un focus sur le secteur de Cravant-Panzoult en bord de Vienne ou 450 ha bénéficient désormais d’une puissante réponse antigel qui mérite explications. Deux réunions d’informations publiques sont organisées la semaine prochaine dans les deux villages.

Filières et environnement Forêt, semences et méthanisation : des secteurs porteurs Un dossier dans ce numéro sur des secteurs agricoles qui se portent bien. La forêt avec des prix du bois en hausse depuis 30 ans. Le monde des semences sélectionnées qui permet à des milliers d’agriculteurs multiplicateurs d’assurer un complément de revenu avec des cultures techniques et rémunératrices et enfin l’opportunité pour les éleveurs de devenir producteur d’énergie par la méthanisation de leurs effluents. p 11 à 13

Euro-dollar Une parité qui ne fait pas l’affaire du blé Optimisme prudent dans le milieu céréalier régional pour 2018. Le grenier mondial devrait être un peu moins plein et les prix très bas monter un peu à la production mais la reprise profite peu à la zone euro qui, de plus, doit faire face à des importations de biodiesel à bas prix. Interview d’un directeur de coopérative qui constate avec dépit qu’un euro fort, s’il réjouit les président Trump et Poutine ne fait pas l’affaire de ses sociétaires. p 6

Et aussi

Elevage viande Encore un peu d’étable avant le pré p 14

Retraites agricoles La revalorisation attendra la réforme p 17

SIE 5% 2018 : ajuster la version 2017 p 5

 

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*