Terre de Touraine du 20 avril 2018


Foncier : vers un contrôle public des investissements étrangers ? Sur le sujet de l’accaparement des terres, les syndicats agricoles sont unanimes. Après les récents achats d’exploitations dans le Berry par des investisseurs chinois, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs demandent que l’agriculture fasse l’objet d’un contrôle public des investissements fonciers. p 3

EGALIM JA ne lâche pas les députés Le projet de loi qui doit mettre en musique les vœux pieux issus des Etats généraux de l’alimentation entre dans sa phase active au parlement. Jeunes agriculteurs reste très mobilisé sur ce dossier qui vise à rendre la valeur ajoutée de la production agricole aux producteurs. Pas question pour la profession agricole de se faire déposséder des avancées acquises lors des discussions préliminaires par des amendements habilement suggérés aux députés par les lobbys du grand commerce. Les députés d’Indre-et-Loire ont réaffirmé leur soutien aux jeunes agriculteurs. p 2
Dans ce numéro un dossier de huit pages pour mettre en valeur des initiatives portées par des citoyens au Pays de Racan à l’occasion de la foire du 1er mai de Foire de St Paterne. Une fête d’une ruralité ouverte au numérique et à l’high-tech. A lire dans le dossier p 10 à 17

Et en page magazine un reportage sur les

« Toqués de demain » Jeunes cuistots de la fourche aux fourneaux p 28 Du potager d’automne à l’assiette printanière, voilà le challenge gourmand et éco-responsable qui était proposé aux élèves des lycées hôteliers de la région.
L’originalité de l’épreuve réside dans sa dimension écoresponsable. A l’automne, les lycéens se sont rendus au potager conservatoire du château de Lémeré. Ils ont cueilli leurs légumes et leurs fruits avec pour mission première de leur faire passer l’hiver « à l’ancienne ». Silos de sable, fermentation, séchage, salage, fumage, aigre-doux… les élèves ont conservé les produits récoltés de manière naturelle et sans énergie artificielle mais en préservant leurs qualités gustatives. Alliant terroir et créativité culinaire, ce concours a trouvé son issue lors d’un repas bio pour 14 personnes. Un menu composé d’une entrée à base de safran ; d’une poule de Racan au chinon et sa crème de truffe et d’une touche sucrée en final ; la tarte vigneronne revisitée. La joute culinaire des « Toqués de demain » s’est tenue au Rivau le 5 avril sous la houlette d’un prestigieux aéropage de grands chefs. Le lycée Albert Bayet de Tours a remporté le premier prix.

Et aussi
Santé des vignes L’excoriose encore discrète oui mais… p 20
Transition Une réunion pour muter en bio p 19
Formation Un « Cap » spécial lait p 19
AGPB Le gouvernement veut charger la barque des céréaliers p 4
Transition Une réunion pour muter en bio p 19
Piloter sa ferme Céréales : une formation pour mieux vendre p 19

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*