Terre de Touraine du 18 mai 2018

Budget PAC : un hold-up insoutenable Alors que la situation des agriculteurs reste fragile, Bruxelles a annoncé son intention de réduire le budget agricole pour financer des actions estimées prioritaires. Une ponction impensable, théoriquement de 5% mais en réalité en euros constants chiffrée à 10 % par la profession. « Comment peut-on demander aux agriculteurs de faire plus et mieux, pour répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux, avec un budget en baisse ? Inimaginable et inacceptable » s’insurge Christiane Lambert la présidente de la Fnsea. P 3

EGALIM Certains aimeraient noyer le poisson Portés aux nues comme la priorité des priorités pour l’agriculture, les Etats généraux de l’alimentation sont-ils en train de tourner en eau de boudin ? C’est ce que craint là encore la profession plus d’une fois roulée dans la farine par les gouvernements successifs. L’UDSEA et JA 37 ont de nouveau rencontré les parlementaires pour rappeler les objectifs premiers des états généraux de l’alimentation : apporter un revenu suffisant aux producteurs en partant de la réalité des coûts de production p 2

Protection antigel Bourgueil a voilé ses vignes p 7 Les vignerons de Bourgueil réfléchissent à la mise en place de moyens innovants de protection contre le gel. Après les diffuseurs de chaleur, le brassage d’air et l’aspersion, Bourgueil a mis les voiles. L’essai a porté sur 120 mètres de rangs de vigne couverts par un voilage épais.. La chambre d’agriculture a suivi l’essai. Gain au matin du 2 mai, +3,3°C. Mais la technique, assez coûteuse à l’échelle d’une exploitation, devrait rester cantonner à quelques petites parcelles compliquées à protéger avec d’autres moyens.

Agroécologie Lucien Séguy à Montlouis le 4 juin p 8
pour une journée entière de conférence de Lucien Séguy organisée par l’association pour l’agriculture durable (Apad). Lucien Séguy c’est le fils d’un petit paysan de Dordogne devenu chercheur en pédologie – la science des sols – et botaniste de renommée internationale. Monsieur Séguy parcourt la planète depuis 50 ans pour former les agriculteurs au génie végétal. Un ensemble de techniques permettant de conserver et de restaurer un haut niveau de fertilité et de rendement par la couverture permanente du terrain et les associations vertueuses de plantes. C’est de l’agroécologie, c’est de la permaculture scientifique, ça marche très bien et Lucien fait ça depuis un demi-siècle sous toutes les latitudes aussi bien avec des agro-industriels du Brésil qu’avec des groupements de paysans malgaches ou Laotiens.  Retrouver l’agronome en vidéo sur Terre de Touraine.fr en rubrique agroécologie.

Tourisme nature Rabelais & Richelieu unis par une voie verte p 24 ou 13 km de pur bonheur bucolique.

Foire de Ste Maure de Touraine Une décennie d’AOP fêtée début juin. A lire dans le dossier caprin p 11 à 13

Telepac Modifications acceptées jusqu’au 15 mai p 4

Céréales Fusariose : évaluer le risque p 9

Formation Apprendre à calculer son coût de production p 5

Piloter sa ferme L’audit patrimonial : une analyse de gestion p 15

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*