Le Sieil brille aussi dans le gaz

Le syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire ne se cantonne pas à la distribution d’électricité mais il s’intéresse aussi au gaz… depuis 1998 et soutien le développement des méthaniseurs.

P3610301P3610297

«  Les réseaux publics de gaz gérés par le Sieil vont donc pouvoir être alimentés par du bio-gaz indique les vice-présidents du Sieil.

Par Philippe Guilbert

Le Sieil gère par délégation 105 réseaux communaux sur les 156 du département. Près de 140 000 tourangeaux, particuliers et entreprises, se chauffent et cuisinent à partir des 15 200 points de livraison desservis via le réseau intercommunal bouclé de gaz naturel ou de citernes propane. La construction du premier réseau public autonome en propane sous le régime de l’affermage (Azay-le-Rideau) est à mettre à son crédit. Par délégation, le Sieil contrôle le service apporté par le concessionnaire et vérifie le pouvoir calorifique du gaz livré (11,37 kWh par m3 de méthane). Dans le cadre de la transition énergétique et de la raréfaction à terme du gaz d’origine fossile, le syndicat s’intéresse de très près aux bio-gaz : le méthane produit par la fermentation de matières organiques et le bio-propane fabriqué à base d’isobutène. La loi de transition énergétique impose aux fournisseurs d’énergie un taux de 10 % d’énergies renouvelables dans leur livraison au plus tard en 2030. Antoine Tristram explique pourquoi le Sieil va devenir un acteur majeur du sujet en Touraine : «  les réseaux publics de gaz gérés par le Sieil vont donc pouvoir être alimentés par du bio-gaz indique le vice-président du Sieil. Une énergie qui limite l’effet de serre en intégrant des produits d’origine renouvelable. »  Le syndicat s’est doté d’une structure dédiée à cette mission, Enersieil.  Cette société d’économie mixte interdépartementale a intégré des partenaires de la Vienne, d’Eure-et-Loir, de l’Indre, du Loir-et-Cher et une partie de la région parisienne. Enersieil co-finance des projets photovoltaïques, des méthaniseurs à hauteur de 10 à 15 % mais apporte surtout son expertise technique et juridique. Enersieil, qui vient d’intégrer Agri Tourainergies 37, a déjà soutenu une quinzaine d’installations dont un parc photovoltaïque de 50 ha sur Ambillou-Sonzay. Un nouveau projet de méthaniseur initié par des éleveurs est en cours à Channay-sur-Lathan. La famille Huet prévoit pour la fin de l’année la mise en route d’un méthaniseur : une cogénération d’énergie de 80 kWh pour digérer près de 4 000 tonnes d’effluents. La chaleur permettra une production aquacole en continu sous tunnel. Le Gaec prévoit en effet une production de quelques centaines de kilos de spiruline, une algue prisée en diététique pour sa haute teneur en protéines.

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*