Terre de Touraine du 29 juin 2018


Début de moisson à fond Tout est allé tellement vite. Le vent séchant a précipité l’entrée en moisson. Orge et colza sont sous la coupe des moissonneuses que seuls quelques orages pourront désormais stopper. Difficile pour l’instant de se faire une idée de la situation. Les premiers échos en orge font état d’une récolte correcte en volume mais de qualité moyenne. Le climat du printemps a pénalisé le fameux PS, le poids spécifique soit le nombre de kilos de pour cent litres de volume p 3 et 8

Agriculture et climat Sols agricoles : l’une des meilleures ripostes contre le réchauffement L’unité Info sol de l’Inra et l’Ademe ont récemment informé à Orléans les élus locaux du potentiel immense de stockage du carbone atmosphérique dans les sols agricoles. Avec le maintien des prairies, les forêts et les haies en croissance, la conduite en non labour avec couverture végétale permanente du sol est en capacité de piéger davantage de carbone qu’il n’en ait émis par les activités humaines. Une conclusion reprise, preuves de terrain à l’appui par l’agronome Lucien Séguy devant des agriculteurs pionniers qui transforment leurs champs en climatiseurs. p 12

Gestion-management La formation Gemavi : du sur-mesure Une nouvelle promotion de la formation Gestion et Management des entreprises vitivinicoles, conçue dans le cadre du Vinopôle, vient de fêter son diplôme. Les inscriptions 2018/19 sont ouvertes. p 9

Sieil L’énergie : un sujet qui passionne les « écoloustics » Dans le cadre de la loi de transition énergétique, le concours Ecoloustics, organisé par le Sieil, a généré un fourmillement d’idées sur le thème des énergies de demain. Des élèves de Ballan-Miré et de L’Ile Bouchard ont phosphoré sérieusement, et les jeunes Ballanais ont même remporté le premier prix départemental. p 24

Economie Difficile de se projeter avec des prix instables Avec la disparition des mécanismes de régulation des marchés, les agriculteurs sont de plus en plus exposés aux aléas des marchés internationaux, tantôt favorables, tantôt défavorables, selon les années et les productions, selon l’Observatoire de formation des prix et des marges, dont la 7ème édition du rapport a été rendue publique le 19 juin.  p 5

Vieux tracteurs Les collectionneurs en font voir de toutes les couleurs Passionnés, ruraux et urbains s’étaient donné rendez-vous à Betz-le-Château les 16 et 17 juin derniers autour de tracteurs et machines agricoles d’hier.p 13

Main d’œuvre Travail dissimulé : l’ardoise peut être très lourde Porter sur le bulletin de paie de son salarié un nombre d’heures de travail inférieur à celui réellement effectué n’est pas sans risque rappelle le service employeurs de l’UDSEA. p 6

Agrobiologie De la méthode et des moyens En Indre-et-Loire, 400 producteurs sont en bio, la moitié en vigne, et l’autre moitié en céréales et élevage. Dans le cadre du Printemps bio, une journée était consacrée à l’agriculture à ce mode production et la qualité de l’eau, avec une visite chez un céréalier à Reugny. p  10 et 11

L’après récolte Cipan-SIE : le temps des couverts Après la moisson, les agriculteurs ne doivent pas omettre d’implanter les couverts prévus dans la déclaration PAC 2018. Pour ceux situés en zone vulnérable, la situation est plus complexe : il y a une superposition de la réglementation nitrates avec celle des 5% de SIE de la PAC. Les explications de la Fdsea. p 4

TIC 2017 Procédure pour un remboursement sans « bug » Le remboursement de taxe sur le GNR est de 0,1123 €/litre. Les bénéficiaires doivent en faire la demande via Chorus Pro. Pour ne pas l’oublier, le mieux est de la faire avant la moisson.p 2

 

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*