Terre de Touraine du 27 juillet 2018


La nouvelle PAC sur la table de l’Élysée Les syndicats agricoles ont été reçu par Emmanuel Macron. FNSEA et JA ont dit leurs craintes sur la nouvelle PAC et une conclusion en marché de dupes des états généraux de l’alimentation. p 3

Viticulture Chaleur dans les vignes : quelles conséquences p 14 Une large majorité de grappes sont au stade fermeture et les premières baies vérées sont apparues sur pinot à Esvres. La vigne présente toujours 2 semaines d’avance par rapport à la moyenne et la chaleur, si elle génère un stress hydrique, pourrait lui faire marquer le pas.

Maïs semence Moins de castreurs, mieux payés, plus motivés Depuis dix ans qu’il cultive du maïs semence, Eudes Maussion, exploitant à Cigogné, aborde la castration avec la même exigence pour tous les saisonniers qu’il supervise : de la discipline, nécessaire pour obtenir un cadre de travail empreint de bonne ambiance. p 11 à 13

Lait AOP Ste Maure de T. / Des prix stables La filière AOP Ste Maure de Touraine et les autres AOP du Centre Val de Loire, Pouligny Ste Pierre, Valencay, Selles/C …  sont bien valorisées en produits de haut de gamme. Les coopératives ou laiteries privées comme La Cloche d’Or élaborent et vendent une part majeure de ces fromages. La section laitière de l’UDSEA et de JA37 a fait le bilan : les prix des laits achetés aux producteurs restent stables et d’un bon niveau. Une réalité nécessaire pour convaincre les nouvelles générations de l’intérêt de l’installation comme producteur de lait de chèvre livré aux laiteries.

 

Maec & aides bio Travert confirme des retards p 3 Les signataires de mesures agroenvironnementales et en conversion bio attendront six mois de plus avant de percevoir les aides Nouveau retard de six mois. Les paiements 2016 sont en cours et vont se poursuivre jusqu’à l’automne, les versements 2017 débuteront en septembre.

Biodiversité Un plan et des promesses non tenues p 2 Dans une interview, Hervé Lapie, membre du bureau de la FNSEA estime « qu’il faut considérer l’agriculture comme source de solutions en matière de préservation de la biodiversité. Pour l’instant en matière de plan biodiversité et agriculture, ce sont surtout beaucoup de promesses non tenues»

Zone vulnérable Couverts : le B.A BA de la gestion p 4 les exploitants situés en zone vulnérable doivent respecter la réglementation liée à la couverture des sols avant les prochains semis.

Fourrages  Les maïs évoluent très (trop) vite Entre les températures élevées et plus de 80 % des parcelles au stade floraison femelle, les prévisions de récoltes du maïs ensilage avancent à grand pas ! p 10

Retraite La fiscalité de la pension Les retraités bénéfi cient d’une fi scalité d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux légèrement différents du régime des salariés ou des indépendants. Revue de détail.p 17

Recherche Anciens et nouveaux défis de l’Inra  Amélioration des techniques d’élevage, meilleure connaissance de la bio, mise au point de médicaments… voilà quelques uns des apports du réseau Inra. Retour sur l’historique du site local de Nouzilly.p 24

 

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*