COC gagne en souplesse industrielle avec l’huile alimentaire

Centre Ouest Céréales vient d’inaugurer une ligne industrielle de raffinage d’huile alimentaire construite cet été sur le site de Chalandray.

Un volume de 33 millions de litres d’huile extrait par an de l’usine de trituration d’oléagineux de la coopérative COC a commencé depuis quelques semaines d’intégrer le marché de l’alimentation humaine. Pour mettre en route cette nouvelle unité de raffinage installée à l’Est de Poitiers sur le site de Chalandray, COC a investi 3,5 M€. Pour le duo président-directeur de la coopérative, ce module conçu pour filtrer 30 000 tonnes d’huile de colza, de tournesol et de soja voit le jour dans la droite ligne de l’esprit qui prévalait à la construction de l’usine de trituration en mars 2007. « Depuis sa création en 1994, COC cherche à augmenter la part de valeur ajoutée distribuée aux sociétaires souligne Philippe Delafond qui préside le Conseil d’administration ». Une politique de transformation des graines oléagineuses livrées qui permet à la coopérative de multiplier au final par deux le prix des graines livrées toutes productions confondues. Pour COC, mieux vaut s’organiser pour servir la plus-value sur un plateau aux producteurs des grains plutôt que de la laisser filer vers l’aval. « Dans un marché fluctuant, notre devoir en tant que responsable est de flexibiliser l’usine pour consolider notre projet argumente le directeur François Pignolet.

Avec mots-clefs , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*