Jeudi 22 février 2018 : Journée technique ACS, de l’IOWA à la Touraine.

L’APAD Val de Loire vous convie à rencontrer et échanger avec Loran STEINLAGE, agriculteur américain, promoteur reconnu de l’agriculture de conservation ; sa ferme se situe à West Union dans le nord de l’IOWA.

Inscription Apadvaldeloire@outlook.fr

apad iowa

Il expérimente de nombreuses techniques nouvelles autour du SD, et nous présentera son exploitation et ses
différentes expériences novatrices :
Ø Couverts végétaux et association de couverts
Ø Réintroduction du blé dans une rotation classique Maïs-Soja
Ø Cultures relais (Soja semé dans le Blé avant récolte)
Ø Cultures entre les rangs de Maïs ou de Soja
Ø Mise à jour de l’association culturale traditionnelle amérindienne des trois soeurs (Maïs, cucurbitacée,
légumineuse)
Il souhaite vivement que cet exposé se transforme en échange enrichissant,
alors n’ayez pas peur de venir poser vos questions !!!
Programme :
– 9h30-10h30 = accueil des participants
Ø Salle JOUR J, 8 rue Louis et Auguste Lumière 37270 Montlouis sur Loire
– 10h30- 12h30 = Tour de plaine
– 12h30-13h30 = Déjeuner, restauration sur place à votre charge avec BE BURGER
– 13h30- 17h00 = Intervention Loran STEINLAGE
– 17h00 – 18h00 = Questions
(Venue en France en lien avec BASE)

Inscription Apadvaldeloire@outlook.fr

A situation désespérée, action désespérée

WP_20180209_15_54_55_Pro

Communiqué UDSEA JA 37 du vendredi 9 février 2018

 Le ministère de l’agriculture vient d’annoncer ce vendredi la suppression de toutes les communes d’Indre et Loire de la carte des zones défavorisées.

Incompréhensible,  inacceptable  et intolérable, cette décision provoque la colère des agriculteurs tourangeaux.

L’UDSEA et les Jeunes Agriculteurs ont décidé sans attendre de se mobiliser.

Puisque c’est par le blocage des autoroutes que les agriculteurs d’Occitanie ont obtenu des avancées, les agriculteurs d’Indre-et-Loire ont décidé d’employer les mêmes moyens malgré la gêne qu’occasionnera cette action auprès des usagers. S’ils veulent pouvoir continuer de se promener dans les prés au milieu des vaches et non dans des friches, nos concitoyens doivent comprendre qu’il faut en passer par là. Nous leur demandons de nous excuser de la confusion qui va en résulter.

Les barrages ne seront levés que si une réelle sortie de crise est proposée par le Gouvernement.

Nous ne pourrons nous satisfaire d’un retour à la carte du 20 décembre dernier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la Une de Terre de Touraine du 26 janvier 2018


Comment contrer l’agri-bashing ? Informations tronquées assénées comme autant de vérités finalement infondées ; il existe en France un vrai business de l’agri-bashing. L’agriculture, en première ligne, paye les pots cassés par des médias et des groupuscules incendiaires qui font Lire la suite

Cash sidération : Les bergers aux abois montrent la réalité des attaques de loups

Ethique et pâturage: les attaques de loups se multiplient dans toute la France à la faveur de l’extension des meutes.  Certifiée dans la Nièvre sa présence est suspectée aux portes de la Touraine, dans le Loiret, l’Indre, le Loir et Cher et la Vienne. En toute logique il pourrait revenir en Touraine dès 2019 après 150 ans d’absence. 

ATTENTION CES IMAGES PEUVENT CHOQUER

Avec l’installation de loups sauvages sur un territoire, c’est toute une économie agro-pastorale qui est remise en cause par le fauve. Les Lire la suite