Viticulture raisonnée : la pulvérisation ciblée efficace pour réduire les désherbants

Dans son numéro du 29 janvier 2016 Terre de Touraine relate qu’à Angers lors du Sival le colloque Euroviti 2016 a présenté des techniques efficaces pour réduire l’emploi des herbicides parmi lesquelles la pulvérisation ciblée. Le système WeedSeeker désherbe sous le rang avec plus de précision mais aussi d’épamprer. Il permet de réduire les intrants phytosanitaires.

Les thèmes du colloque Euroviti 2016

Réduire les intrants : des paroles aux actes
La qualité de la pulvérisation est au cœur de la problématique de réduction des volumes de phytopharmacie employés pour préserver le potentiel de production de la vigne.
OPTIMISER LA PULVÉ/ « Réduire l’emploi des phytos »…l’incantation résonne en permanence dans les oreilles des agriculteurs. Le challenge concerne les molécules de synthèse, les pesticides autorisés en bio sont exclus pour l’instant du dispositif. Pour accompagner la mue, la profession a monté un réseau de fermes incluant des exploitations viticoles afin de recueillir des références. Au sein du réseau Déphy, priorité est donnée à la prévention. Toutes les interventions sont raisonnées à partir des données fournies par des modèles informatiques qui analysent les relevés agro-météo mais en bout de chaîne, il y a le pulvé. Au Sival, le 13 janvier, le colloque Euroviti a mis l’accent sur « la place prépondérante de la pulvérisation » dans cette problématique. La priorité est de mettre en œuvre des techniques de pulvérisation limitant au maximum les pertes dans l’environnement. L’intitulé d’une intervention Euroviti était évocatrice de la situation : « la pulvérisation viticole en pratique : un cumul d’imprécisions »…..Une réalité qui doit conduire en pratique à …VOUS AVEZ LU 12% de cet article paru dans Terre de Touraine du 29 janvier 2016. Pour lire l’intégralité, IL FAUT S’ABONNER (bienvenue dans la communauté des lecteurs réguliers de Terre de Touraine voir ci-dessus).