Glyphosate: Hulot, conciliant aux champs, intransigeant à Paris

En visite bucolique dans le Loir-et-Cher, le ministre a accepté une rencontre avec la FDSEA et JA41 à Montrichard pour un échange sans concession sur le glyphosate. Il maintient son imposture de lier crise sur les prix et utilisation des produits phyto.

Le 27 octobre à Couffy (41) les agriculteurs du Centre Val de Loire ont débattu avec le ministre d’ état Nicolas Hulot en charge de l’environnement du dossier du glyphosate dans un échange musclé .

A Montrichard (41) les responsables syndicaux locaux FDSEA et JA41 avaient organisé un blocage de rue pour inciter le ministre à venir répondre en direct aux agriculteurs. Sylvain Boiron, pour JA41 l’a interrogé sur l’incohérence gouvernementale entre une politique restrictive sur les phytos et l’ouverture non contrôlée via le CETA. Ensuite, les présents ont interpellé le ministre sur le glyphosate et la position des agences.


(Vidéo  Aude Richard)

Le ministre s’est déplaçé dans le Loir-et-Cher vendredi dernier. Après une visite dans les prés d’un élevage de chèvres et la promotion des MAE, la FDSEA, JA 41 et la chambre d’agriculture ont obtenu une rencontre à Montrichard. Le débat s’est poursuivi dans Lire la suite

L’agriculture investit la place de République

A l’appel de la FNSEA et de JA, les agriculteurs sont venus à Paris mercredi 11 octobre 2017 à la rencontre des parisiens pour dialoguer et présenter leurs produits. Un événement qui marquait la clôture du premier étage des Etats généraux de l’alimentation. 

Mobilisation FNSEA JA du 11 octobre place de la République – Paris from Actuagri on Vimeo.

Nouvelle campagne pommes : « Pas de démarrage en fanfare »!

Diffusées à l’occasion du forum Prognosfruit, en Espagne, les prévisions de production européenne de pommes et de poires font état d’un recul de 21 % pour la pomme et d’une stabilité pour la poire.

La production européenne de pommes sera en recul de 21 % en 2017 pour les pays de l’Union européenne.

Le président de la fédération nationale des producteurs de fruits, Luc Barbier invite les arboriculteurs a être patients et d’attendre le dégagement des fruits d’été avant de commencer à écouler leur récolte de pommes.

Les prévisions de récoltes pommes et poires ont été diffusées à l’occasion du forum Prognosfruit qui s’est tenu du 9 au Lire la suite

Crise agricole : 600 exploitants tourangeaux en situation critique

Venu visiter un jeune agriculteur du plateau de Ste Maure de Touraine, Louis Le Franc, préfet d’Indre et Loire a rappelé l’ampleur de la crise agricole qui affecte dans leurs fondations 15% des exploitations agricoles.

Venu sur l’exploitation laitière de Gaby Barillet à Sepmes à l’invitation de l’UDSEA et des JA, Louis Le Franc est revenu la profondeur de la crise qui affecte les exploitants agricoles toutes productions confondues victimes de la crise des marchés des denrées vendues sous leur coût de production, du gel et du climat désastreux qui a prévalu au printemps 2016.

Syndicalisme agricole: Il faut arrêter la fuite en avant

L’UDSEA d’Indre et Loire reçoit le préfet chez un jeune éleveur menacé par la réforme de la PAC et dénonce la gestion perfide du budget de la PAC qui entraîne rancœurs et déceptions chez les agriculteurs. La transition d’une partie de l’agriculture vers l’agrobiologie est compromise (trois vidéos à visionner dans cet article).

P3570657 P3570667

Le préfet accueillit sur l’exploitation de la Grange Haquet chez Gaby Barillet, jeune éleveur laitier en phase d’installation.

L’UDSEA a alerté l’Etat et les élus (Sophie Auconie la députée de la circonscription était sur place) sur les choix d’utilisation des budgets européens. Le syndicat a dénoncé les promesses non durales économiquement et non financées lors d’une visite terrain, le 22 août à Sepmes.

Alors que les revenus agricoles sont en berne, le gouvernement a décidé de prélever 4,2 % des aides du Lire la suite