Lutte antigel vigne par aspersion : la méthode économe en eau de Fabrice

Chez Fabrice Gasnier (AOP Chinon), pionnier de la lutte par aspersion en Indre-et-Loire les petits asperseurs à jet alternatif sont installés sur le rang qu’ils arrosent copieusement sans mouiller l’inter-rang. La quantité d’eau épandue sur le feuillage serait supérieure aux sprinklers classiques mais avec 60% du volume en moins.

Un brouillard artificiel pour contrer la gelée blanche

LUTTE ANTIGEL/Feux, bougies, tours à vent, aspersion, pulseurs d’air chaud, on croyait tout connaître en Touraine des moyens de lutte anti-gel. On croyait… jusqu’à cette démonstration matinale présentée aux vignerons de Chançay (AOC Vouvray) le 8 février 2018.
Par Philippe Guilbert


Au lever du soleil à Chançay jeudi 8 février sur les hauts de la vallée de Vau, un brouillard insolite couvre progressivement le plateau viticole avant de descendre lentement vers les bas-fonds. Un nuage blanc, lourd, enveloppe les vignes sur quelques mètres, noyant les rayons solaires dans sa viscosité aérienne. Les conditions sont idéales pour observer ce phénomène que l’on perçoit comme parfaitement artificiel par le bruit et lorsqu’émerge du coton, l’enjambeur suivi de son panache blanc. Le générateur est LA SUITE EST  A LIRE DANS LE REPORTAGE DE TERRE DE TOURAINE DU 17 FEVRIER 2018. ABONNEZ VOUS!

Vignes : gelée destructrice sur de nombreux secteurs

Les appellations touraine, touraine amboise, touraine azay-le-rideau et la petite région du Véron à Chinon ont été, sous réserve d’un constat ultérieur plus précis, les plus affectées par les gelées des jeudi 20 avril et vendredi 21 avril (dans une moindre mesure). Vouvray, le Bourgueillois ont été en grande partie épargnées cette année.

20170419_073615DSC_7420

Vol d’hélicoptère « antigel »  au dessus du château de l’Aulaie à Azay-le-Rideau mercredi 19 avril et aspersion anti-gel dans le chinonais au lever de jour. 

Contrairement aux prévisions données mercredi en fin d’après midi, le thermomètre est descendu sous zéro jeudi 20 avril 2017 au lever du jour. Le vent de nord/nord-est prévalant ces derniers jours étant tombé le risque de gel des jeunes bourgeons était donc réel. Les vignerons qui Lire la suite