Terre de Touraine du 4 mai 2018 (pas d’édition le 11 mai)

Plan Ecophyto 2 La FNSEA dénonce « une litanie d’interdictions et de charges » Le plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides présenté par les quatre  ministres concernés le 25 avril fait plus que grincer des dents. La FNSEA estime qu’il s’agit d’ une litanie d’interdictions et autres charges supplémentaires pour les paysans français ». L’organisation a rappelé que le monde agricole est « prêt à progresser mais pour cela, il faut des agriculteurs debout, pas des exploitations à genoux ! » La FNSEA demande donc au gouvernement une étude d’impacts économiques de toutes ces décisions. P 3

Les ovins : une valeur ajoutée en système céréalier La filière ovine est sortie de l’ornière depuis plusieurs années. Dans un contexte de prix déprimé en grandes cultures, plusieurs exploitations céréalières de la région se sont diversifiées avec succès avec des ovins. Les atouts d’une telle stratégie sont nombreux notamment sur le plan agronomique. P 15

Passage en bio Partage d’expériences dans le Lochois P 2

Dossier spécial viti Les tracteurs électriques font leur entrée dans les vignes p 11 à 15

Info PAC Prairies de plus de 6 ans à déclarer en PRL P 4

Coup de froid du 2 mai Les vignes épargnées P 11

Teknival Les agriculteurs à l’affut de « teufeurs » p 5

Retraite L’équité : un préalable à toute réforme p 8

Récolte des fourrages Les légumineuses au stade optimal p 19

Talent local De la cuisine à la plume P 24

Terre de Touraine du 6 avril 2018


A Tours Travert peu convaincant   Le  congrès de la FNSEA s’est achevé sur les discours de Stéphane Travert, et de Christiane Lambert. Les sujets de discorde n’ont pas manqué, notamment sur la nouvelle carte des zones défavorisées et les accords de libres échanges, le dialogue reste ouvert mais la FNSEA hausse le ton. A lire dans les pages spéciales congrès p  3 à 7 Lire la suite

Lutte antigel vigne par aspersion : la méthode économe en eau de Fabrice

Chez Fabrice Gasnier (AOP Chinon), pionnier de la lutte par aspersion en Indre-et-Loire les petits asperseurs à jet alternatif sont installés sur le rang qu’ils arrosent copieusement sans mouiller l’inter-rang. La quantité d’eau épandue sur le feuillage serait supérieure aux sprinklers classiques mais avec 60% du volume en moins.