Bourgueillois : L’ado du cheval bon pour la vigne

Hervé et Terroir viennent de chausser le clos de Rochouard pour l’hiver. « De la belle belle ouvrage » comme on dit à Bourgueil.

Les oreilles grandes ouvertes,vives, tournent ; captant tous azimuts les bruits de cet environnement qu’il ne connaît pas. Terroir a mis en alerte son ouïe mais n’en accomplit pas moins sa tâche avec ardeur, puissance et bonne volonté. Il faut dire que cet hongre breton (à voir aussi la vidéo et le lien pour la formation cheval de travail en fin d’article)  Lire la suite

LGV : Halte au gaspillage de la terre végétale

L’UDSEA a entamé avec COSEA un nouveau bras de fer autour de ce que le syndicat estime être du gaspillage de terre végétale. La terre fertile doit retourner aux champs pour produire de la nourriture et non pour faire pousser du gazon au bord de la ligne.

Depuis quelques temps déjà, les riverains du chantier LGV s’étaient alarmés du gaspillage de terre végétale fait par COSEA lors de la construction des merlons. Ils dénonçaient notamment le volume utilisé, qui rappelons-le, n’a aucune vocation de production. L’UDSEA, lors des réunions mensuelles avec le sous-préfet, avait fait remonter Lire la suite

Chambre d’agriculture : Une vitrine agroforestière

A Leméré, au cœur du pays truffier, la chambre d’agriculture entame une expérimentation agro-forestière avec de l’appui de nombreux partenaires.

 

Comment interagissent les arbres et les cultures associés ? Quel est l’impact sur le rendement céréalier d’alignement d’arbres cultivés pour le bois ou pour les truffes ? Quels seront les auxiliaires des cultures (et les parasites) qui seront hébergés dans les alignements.  A toutes ces questions, la chambre d’agriculture, sans y apporter de réponses transposables sur une exploitation vue la modestie du projet,  va toutefois Lire la suite

Témoignage d’un agro-écologue : « Mon sol, du béton… au béton cellulaire ! »

Sur la ferme de la Boulaie, la mise au point d’un système pérenne d’agroécologie n’est pas du luxe.

En Gâtine de Montrésor, les bournais hydromorphes sont particulièrement difficiles. Avec 80% de limons, toute erreur d’appréciation Lire la suite