Le préfet du Centre Val de Loire à Vouvray

Par Philippe Guilbert
A l’image des vendanges 2016, le préfet de région est venu avec une hotte peu garnie. Pourtant il y a urgence, après le gel, les vignerons attendent des soutiens de l’état et surtout pas de passer dans le pressoir de la réglementation commandé par les services du duo Royal-Touraine.

Le préfet de région « est venu vendanger » à Vouvray mardi 11 octobre 2016 où il a fait le point avec la filière des dossiers chauds : la structuration de la filière vin ligérienne, le financement des équipements anti-gel et la révision de l’arrêté ZNT. Invité par Interloire, Nacer Meddah, Lire la suite

La Touraine effervescente à Bulles expo

Le premier salon entièrement consacré aux vins effervescents s’est tenu à Paris les 20 et 21 juin 2016 au Parc floral de Vincennes. 

P1010077

Joyeuse escouade de vouvrillons dans un salon pour le moins morose.

Parmi la centaine d’exposants sur les 250 annoncés à l’origine, quelques ligériens avaient fait le déplacement pour exposer leurs « méthodes » à Bulles Expo. Le groupe Alliance Loire, un stand commun aux crémants de Loire et de Bourgogne et un solide îlot vouvrillon constituaient l’essentiel de la présence ligérienne sur ce premier salon qui accueillaient essentiellement des champagnes et de très beaux stands étrangers, Italie, Slovénie, Ukraine, Luxembourg, Allemagne et Espagne. Ambiance confidentielle dans les allées.

Cette première édition a sans nul doute souffert d’un curieux choix de dates, d’un lieu très beau mais très excentré et probablement de l’annonce par les interprofessions septentrionales de Vino Vision Paris en février 2017. Nombreux sont les tourangeaux qui ont renoncé, préférant se concentrer sur Vino Vision Paris. « Il y a trop de salons, ça va tous les sens, on ne peut pas suivre » reconnaît Philippe Brisebarre, nouveau président de la cave des producteurs de Vouvray. La profession doit se prononcer sur ce qui est majeur et sur le reste. Personnellement au bout de deux jours, ma liste des contacts se solde à un. Ce qui est maigre par rapport au budget et au temps engagé. Mêmes observations de la part des cinq autres vignerons du stand collectif vouvray et sur celui des crémants de Loire tenu par les saumurois. Tous reconnaissent que ce Bulles expo est une belle idée mais manquant de moyens. Feront-ils une autre édition à Paris en 2018 ou à l’étranger en 2017? Leur silence suivant la question, est une forme de réponse.

P1010083

Cavistes et restaurateurs parisiens n’ont pas trouvé le chemin du parc floral, traumatisés par des mois de mai-juin catastrophiques côté terrasses et la préparation de la fête de la musique le 21 juin

 

 

Lutte biologique viticole : Christophe Vigneau et la lutte biologique contre eudémis & chochylis

Les vignerons de Vouvray protègent une cinquantaine d’hectares de vigne en 2015 contre eudémis et cochylis, deux papillons responsables des trous dans les grappes provoqués par leur vers, ouvrant ainsi la porte au champignon brotrytis C. vecteur de la pourriture grise. La pose de diffuseurs de phéromone induit une confusion sexuelle qui, en saturant l’atmosphère de « l’odeur » de la femelle, empêche le mâle de la retrouver pour s’accoupler.

La technique du curetage des ceps

L’esca est une maladie du bois qui ravage le vignoble. Une technique de curetage des parties malades permet de contenir son expansion. Reportage à lire dans Terre de Touraine du 6 mars 2015. Trois vidéos à visionner chez Nicolas Brunet à Vouvray et un curetage effectué par le Sicavac au domaine Sirotte à Sancerre (commune de Bué).

Essai Sicavac de Bué (Cher-Centre Val de Loire)  portant sur 400 pieds curetés en 2012 et 2013. Observation 2014

En % Curetage classique après expression des symptômes Curetage systématique avec recherche d’amadou Témoin sans intervention
Pieds sains 70 80 17
Morts 11 2 16
Rechute 19 10 67
Expression nouvelle d’esca 8,47 0,8 16,1

Nicolas Brunet vigneron à Vouvray s’est équipé pour pouvoir cureter les ceps de chenin atteints.

Lire la suite