Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Protection du vignoble
DeciTrait® : un nouvel OAD dédié à la protection de la vigne

L’outil DeciTrait regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la mise en œuvre d’une protection économe en intrants, traite ces informations et propose à l’utilisateur final une stratégie de protection personnalisée

 

Le mildiou (Plasmopora viticola) de la vigne,l’oïdium de la vigne (Erisyphe necator) et le botrytis de la vigne (Botryris cinerea) sont les principales maladies de la vigne. Elles peuvent entraîner des pertes importantes de récoltes, ainsi que des problèmes de qualité des vins et d’affaiblissement des ceps. Les épidémies sont potentiellement fulgurantes et caractérisées par la présence de foyers primaires dans les parcelles pouvant s’étendre très rapidement.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Objectif moisson 2021: Quel choix variétal en blé?
La Chambre d'agriculture avec le concours de Terres Inovia et d'Arvalis a mis en ligne une série de vidéos accompagnée de fiches pratiques pour déterm
Orges et colza : les rendements font grise mine
Pas folichon le début de moisson. Les rendements orges et colza sont homogènes dans la médiocrité.
Forêt : des échanges toujours à la hausse mais un prix en léger repli
Le prix moyen des forêts non bâties baisse légèrement en 2019.
La vigueur du colza, la réponse face aux ravageurs ?
Terres Inovia évalue depuis trois ans les effets variétaux du colza face aux ravageurs.
Observatoire sécheresse : jusqu’ici, tout va bien
La situation hydrique des sols est favorable aux cultures, mais une sécheresse sévère est toujours possible.
Comment limiter le risque d'incendie pendant les moissons ?
Les moissons ont débuté, sous des températures reparties à la hausse.
Publicité