Aller au contenu principal

Gîtes ruraux : des réservations en dents de scie

Les propriétaires de gîtes ont dû composer avec le confinement et les restrictions sanitaires. Aldo Moreau, d’Azay-sur-Cher, raconte cette année particulière à travers l’activité de location du gîte familial.

A 800 mètres de son exploitation laitière dotée d’un atelier de transformation (Lait P’tits Loups), la famille Moreau loue un grand gîte au coeur d’Azay-sur-Cher, labellisé Tourisme & Handicap. L’édifice, avec ses 10 lits et ses 7 chambres, peut accueillir 15 personnes. Acheté en piteux état en 2007, le bâtiment a entièrement été rénové de 2011 à 2013, et est désormais occupé quasiment toute l’année, avec une gestion des réservations par Gîtes de France.

 

« La clientèle est très variée. On a des locaux qui réservent pour des événements familiaux ou des weekends, des familles venant d’un peu partout qui se réunissent ici, des groupes de randonneurs, ou encore des centres organisant des vacances pour des personnes en situation de handicap », décrit Aldo Moreau. Mais cette année, tous ces évènements si ordinaires ne le sont plus, et la grande capacité du gîte du Bouchelin joue peut-être en sa défaveur.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Ferme expo : une édition de retrouvailles
Qui aurait parié sur une fréquentation de 30 000 visiteurs quelques semaines avant la tenue d’un salon qui a trouvé son public ?
Concours prim’holstein : « voir le fruit de notre travail »
Samedi 20 novembre se tiendra le traditionnel concours de vaches prim’holstein.
Bio : un marché pluriel
Les surfaces en production et le marché bio progressent.
Histoire syndicale : il y a 30 ans, des responsables mis en examen
A l’automne 1991, aux prémices de la crise ESB, des militants de l’UDSEA et du CDJA 37 interceptaient un camion de viande d’origine incertaine
Aide au maintien en bio, la fin d’une période
Jusqu’en 2007, il n’y avait pas d’aide au maintien pour les producteurs bio, mais seulement un crédit d’impôt. Avec l’accroi
Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Publicité