Aller au contenu principal

Maladie de la vigne : flavescence dorée ou bois noir ?

Le vignoble tourangeau a vécu deux alertes sérieuses d’introduction de la flavescence dorée, dont les symptômes sont similaires au bois noir. Son vecteur, une espèce de cicadelle, fait l’objet d’une surveillance saisonnière à la hauteur du risque.

Arrivée dans du matériel végétal américain en Armagnac en 1950, la maladie de la flavescence dorée s’est lentement étendue dans le sud de la France (1970 en Corse, 1982 dans l’Aude), avant de gagner le nord du pays à la fin du siècle dernier. Une extension nourrie par la dispersion passive des bois de deux ans en pépinières avant que les insecticides - et désormais les traitements à l’eau chaude - n’y deviennent obligatoires. Les études Inrae- IFV supposent que des vents puissants comme le Mistral ont pu transporter les cicadelles infectées du sud de la Drôme au nord du Vaucluse.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Des visites de parcelles rassurantes
C’est à Saint-Ouen-les-Vignes notamment que les membres des GDA Nord Touraine se sont réunis la semaine dernière pour un tour de plaine.
GDA : conforter ses choix par l’échange
Ils sont une quinzaine autour de la grande table installée sous le hangar d’Alain Baron à Orbigny.
La populiculture se réinvente pour redorer son image
A l’heure du bilan du projet « Du peuplier pour l’avenir », le CRPF s’attelle à diffuser les bonnes pratiques de la populiculture, pour dévelo
Suite aux aléas, des cultures "sur le fil"
Avec le gel et le stress hydrique du début de printemps, les cultures d’hiver ont été mises à l’épreuve.
Viticulture : ultimes réglages du pulvé avant les premiers traitements
Baptiste Desbourdes vient d’effectuer son premier traitement fongicide.
Couverts : « Aujourd’hui, je sais tous les avantages que ça apporte derrière »
Jean-François Varvou, en TCS et semis direct, a appris à apprivoiser les couverts d’intercultures.
Publicité