Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Accords Ceta et Mercosur
N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas !

Pour JA 37 et l’UDSEA 37, les accords de libre-échange en cours de négociation représentent une distorsion inacceptable.

L'accord avec le Mercosur semble prévoir l'ouverture totale du marché européen pour certaines céréales comme l'orge.

Les évolutions concernant les deux grands accords de libre-échange, que sont le CETA avec le Canada et celui avec le Mercosur, font beaucoup parler les opposants de tous horizons et aussi les défenseurs. Le point sur la situation avec Sébastien Prouteau et Maxime Billet, respectivement présidents de l’UDSEA37 et de JA 37.

 

Les nouveaux contingents négociés sont faibles, ça ne peut pas déstabiliser les marchés ?

 

Sébastien Prouteau : Si. Si on regarde par exemple les chiffres bruts pour le miel, l’accord Mercosur ouvre la voie à l’importation détaxée de 45 000 tonnes de miel par an, c’est quand même l’équivalent de 18 % de la production de l’Union européenne. C’est aussi ce que consomment les Français chaque année. C’est donc très inquiétant pour la filière apicole française.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’attractivité, nerf de l’emploi
Les participants ont été captivés par les échanges, les conseils directement transposables sur l’emploi, développés lors de l’AG de la FNSEA 3
Ne pas oublier de transférer les DPB !
En cas de reprise de foncier ou de changement juridique intervenu sur votre exploitation, comme une création de société par exemple, il est im
« Mangez local, mangez Touraine ! », à Paris aussi
Jeudi 27 février, ce sera au tour des produits d’Indre-et-Loire d’être mis à l’honneur Porte de Versailles.
Loire Propriétés en fusion
Après ceux de Oisly, les sociétaires de la Sicavira ont accepté le 6 février le processus de fusion de leur coopérative au sein d’une seule en
L'enseignement agricole ou les atouts du savoir vert
Chaque semaine, la rédaction de Terre de Touraine est sur France Bleu Touraine pour un éclairage thématique . 
A la Une de Terre de Touraine du 14 février 2020
L’édition papier reçue le vendredi (ou le samedi) dans la boîte aux lettres, est lisible dès le jeudi en version numérique, en fin d’après
Publicité