Aller au contenu principal
Font Size

Fertilité des sols
P, un élément discret mais stratégique

Les engrais de fond, parfois relégués depuis 25 ans dans les oubliettes agronomiques, font leur grand retour.

Fin mai 2019 sur la plateforme d'essais Chambre d'agriculture-Inra, un atelier du Rendez-vous au champ (CA37) très suivi fut celui du phosphore. Peu mobile, exporté dans le grain contrairement à la potasse qui revient au sol avec la paille, P peut devenir un facteur limitant si l’on n’y prend garde. Arvalis conseille de suivre de près cet élément clef et de mettre les moyens pour que la radicelle des plantules l’absorbe sans attendre pour assurer un démarrage de la culture sur les chapeaux de roue. Pour l’instant, l’approvisionnement en phosphore ne pose par de problèmes, mais qu’arrivera-t-il quand des tensions sur les ressources naturelles émergeront ? « Il faudra probablement aller le rechercher à la sortie de nos stations d’épuration », conclut Michel Bonnefoy (Arvalis), animateur de l’atelier. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvelle limitation des prélèvements d'eau
En l'absence de précipitations, et compte tenu des pics de chaleurs rencontrés ces derniers jours, la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et
Horticulture : la crise surmontée grâce à une offre adaptée
La crise sanitaire, et notamment le confinement, ont mis un coup d’arrêt à l’activité horticole.
Nouvelles restrictions de prélèvement d'eau en Indre-et-Loire
Un nouvel arrêté préfectoral a été pris le 30 juillet, instaurant de nouvelles restrictions et interdictions de prélèvement d'eau.
Le cri d'alarme des céréaliers : « le gouvernement doit changer de politique agricole »
Président de l’Association générale des producteurs de blé et autres céréales (AGPB), Eric Thirouin pousse un cri d’alarme sur la situation «
Publicité