Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pétition
Pour l’étiquetage de l’origine des produits : signez et partagez !

Face aux accords de libre-échange CETA et Mercosur, il est indispensable de préserver le droit à l’information sur l’origine des produits alimentaires. Pour cela, soutenez l’initiative européenne citoyenne sur l’étiquetage de l’origine.

Ne pas hésiter à relayer la pétition à ses proches pour qu’ils participent à la consultation.

L’origine des denrées alimentaires, une information dont chacun se sert au quotidien. En effet, le 1er janvier 2017, à la suite d’une pétition lancée par la FNSEA, JA, UFC Que choisir, Familles rurales et Coop de France, la France a lancé une expérimentation sur l’étiquetage de l’origine du lait et de la viande dans les produits transformés. Cette dernière ayant été concluante, sa prolongation, demandée par la FNSEA et ses partenaires, a été actée par décret jusqu’au 31 mars 2020.

Pourtant, si cette transparence est une demande forte de la société actuelle, ce droit à l’information est loin d’être acquis au niveau européen. Pour cette raison, une initiative européenne citoyenne a été mise en place, afin que la Commission européenne rende obligatoire la mention de l’origine de tous les produits, et ce, même pour les produits transformés.

Afin de concrétiser cette ambition, il faut rassembler au moins un million de signatures. Ces dernières doivent être issues d’au moins sept pays de l’UE. Or, les états membres n’ont qu’un an pour le faire. A ce jour, encore trop peu de signatures ont été récoltées et la sollicitation sera clôturée en octobre 2019. C’est pourquoi il est urgent d’agir !

 

Comment signer ?

La démarche est très simple et ne prend que 5 minutes. Le plus long sera d’aller sur le site www. eatoriginal.eu. Il suffira ensuite de remplir les six champs vous demandant de vous identifier (nom, prénoms, date de naissance, adresse, etc.). Le numéro d’une pièce d’identité (carte d’identité/passeport) est indispensable afin de garantir l’authenticité des participations. Alors, si l’origine de ce que contient votre assiette est un élément important pour vous, n’attendez pas qu’il soit trop tard, signez et n’hésitez à relayer cette pétition à vos proches, par mail ou via les réseaux sociaux.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le chai en vrai pour de faux
Le réseau des préventeurs MSA se dote progressivement d’applications destinées à anticiper la conception d’un chai.
Vignette
L’environnement, objet d’une rencontre avec la préfète
Ce lundi 14 octobre, tous les syndicats agricoles ont répondu favorablement à la sollicitation de la préfète d’Indre-et-Loire pour parler d’en
Vignette
Fret : les organismes stockeurs parfois contraints au 100 % camion
Derrière le consensus pour « sauver la planète », il y a parfois loin de la coupe aux lèvres entre les envolées lyriques et le terrain.
Vignette
A la Une de Terre de Touraine du 18 octobre 2019
Les abonnés peuvent feuilleter l'intégralité de l'édition électronique dès le jeudi après midi précédent la parution papier grâce à leur code
Vignette
Les députés intéressés par l'agriculture de conservation des sols
Les  vers de terre se sont invités au palais Bourbon mardi 15 octobre.
Vignette
Le code K6 du Paradis en met plein la vue
Le domaine de Paradis à Chinon présente sa nouvelle cuvée sans soufre ajoutée de cabernet franc.
Publicité