Aller au contenu principal

Viticulture
Pour une culture pertinente de l'herbe en inter-rangs

Alice Durand conseillère viticole de la chambre d'agriculture de Loir & Cher à l'occasion d'une démonstration de semoirs détaille sa stratégie agroécologique appliquée à la viticulture.

Alice Durand conseillère viticole de la chambre d'agriculture de Loir & Cher
© Philippe Guilbert

Après le retour au travail des sols, après l'enherbement, les vignerons entament une nouvelle révolution verte, la mise en culture de l'inter-rang. Explications.  

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Emballages fruits et légumes : une nouvelle réglementation difficilement applicable
Le décret publié le 12 octobre 2021 qui émane de la loi anti-gaspillage de janvier 2020 est entré en application ce 1er
Dégâts de gibier : l’agrainage interdit en Touraine
Devant l’envolée du coût des dégâts, les risques de collisions routières liés à la présence trop importante de sangliers, la DDT a décidé d’in
Témoignage viticole : "une année éreintante"
Une campagne sans vendanges, on fait comment ?
Résistance aux fongicides : ne pas baisser la garde
Retour sur la réunion technique d’hiver Agroveille de la chambre d’agriculture, où plusieurs thématiques majeures pour la réussite technico-éc
Les circuits courts comme dénominateur commun
Rendez-vous devenu incontournable de Ferme Expo, les Trophées des territoires récompensent des initiatives locales en lien avec l’agriculture.
COC : une campagne 2020/2021 périlleuse
Le profil dantesque de la campagne céréalière en cours n’enflamme pas les esprits des sociétaires de Centre Ouest Céréales.
Publicité