Aller au contenu principal

VIandes blanches : cap sur une filière plus résiliente

Avec le Cap filière viandes blanches 2021-2025, les interprofessions de l’élevage de porcs et de volailles misent sur des actions fortes pour pérenniser la filière, en encourageant notamment les échanges entre les acteurs.

Le Cap filière viandes blanches 4e génération, soutenu par la Région et l’Europe, a été signé le 5 novembre à Betz-le-Château. Son ambition : pérenniser la filière (porc, volaille et lapin) dans sa diversité pour la rendre plus résiliente.

 

La stratégie régionale s’appuie sur quatre axes :

- Accompagner les porteurs de projets en améliorant la concertation pour plus d’efficacité ;

- Développer encore les bonnes pratiques en créant des indicateurs multicritères ;

- Faciliter les investissements ;

- Conduire le projet en filière : rassembler des indicateurs pertinents pour initier un observatoire durabilité, engager des études pour comprendre et intégrer certaines problématiques, développer une intelligence collective.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
LITIÈRE COMPOSTÉE, UNE ALTERNATIVE À LA PAILLE DE CÉRÉALES
A Pérassay, dans l’Indre,  Enguerran Auclair a repensé son système de litière afin de s’affranchir de la paille de céréales.
La féverole toastée offre une meilleure valorisation de la protéine
 A Fontgombault, les associés de la ferme des Cabrioles n’ont de cesse de chercher et de mettre en place des solutions pour accroître l’autonomie alim
Un nouveau président plein d’entrain
Fin septembre, Denis Raguin, éleveur laitier à Charnizay dans le sud de la Touraine, succédait à Philippe Bruneau à la présidence de la coopérative la
Noël : une période intense
La période des fêtes de fin d’année approche et les éleveurs se préparent à réaliser une partie non négligeable de leur chiffre d’affaires annuel, en
Publicité