Aller au contenu principal

Le tour de l'actualité
A la Une de Terre de Touraine du 26 juillet 2019

Les sujets à la Une de Terre de Touraine du 26 juillet 2019. Les abonnés avec leur code peuvent consulter la version électronique de l'édition à feuilleter en ligne sur notre site "mes revues" dès le jeudi. Si vous désirez vous abonner ou si vous n'avez pas reçu votre code, contactez-nous au 02.47.28.30.02.

Une Touraine accablée et assoiffée La belle moisson n’a pas levé l’angoisse du déficit hydrique gravissime pour les semis de printemps et par conséquence pour les stocks fourragers de cet hiver et les récoltes d’automne. Les averses orageuses apportent un pain de répit aux cultures comme à la nature. Mais le potentiel du maïs et du tournesol a été entamé par la canicule.  p 3

 

Accords commerciaux CETA : Le vote piteux des députés Une majorité des députés a ratifié l’accord commercial avec le Canada au mépris des mises en garde du monde agricole et au détriment des consommateurs. Les mêmes (ou presque) prônent pourtant dans d’autres débats, la montée en gamme de l’alimentation. Des élus qui aimeraient pour la France une production agricole débarrassée de la phytopharmacie et revendiquent une alimentation sans OGM, sans farines animales, sans antibiotiques, ni hormones de croissance. Et pourtant ils viennent d’agréer un accord validant des importations à l’opposé dans une ambiance de schizophrénie parlementaire. P2

 

Foncier agricole Prix des terres en Touraine : doublé en vingt ans p 14 Le prix des terres libres et louées est en constante augmentation depuis quelques années dans l’Indre-et-Loire, comme dans quasi tous les départements de la région.

 

Dossier spécial Installation-transmission : deux étapes d’une carrière intimement liées p 12 à 13 Transmettre son outil de travail nécessite de s’entourer d’un maximum d’informations et de beaucoup d’anticipation.

 

Une Touraine accablée et assoiffée La belle moisson n’a pas levé l’angoisse du déficit hydrique gravissime pour les cultures de printemps et par conséquence pour les stocks fourragers de cet hiver et les récoltes d’automne p 3

 

Accords commerciaux CETA : Le vote piteux des députés Une majorité des députés a ratifié l’accord commercial avec le Canada au mépris des mises en garde du monde agricole et au détriment des consommateurs. Les mêmes (ou presque) prônent pourtant dans d’autres débats, la montée en gamme de l’alimentation. Des élus qui aimeraient pour la France une production agricole débarrassée de la phytopharmacie et revendiquent une alimentation sans OGM, sans farines animales, sans antibiotiques, ni hormones de croissance. Et pourtant ils viennent d’agréer un accord validant des importations à l’opposé dans une ambiance de schizophrénie parlementaire. P2

 

Aide sécheresse Emarger avant le 31 août p 4 Le conseil régional a débloqué une aide exceptionnelle pour les éleveurs de ruminants suite à la sécheresse 2018. Pour l’obtenir, il faut faire la demande en ligne avant le 31 août. Explications.

 

Filière viticole Un plan pour créer un vignoble premium p 6«  Unie dans sa diversité », la famille viticole associée aux chambres d’agriculture vient de dévoiler un plan d’actions pour le vignoble du Val de Loire à l’horizon 2030. Déployé en quatre objectifs, il va couler les fondations d’un projet : « faire du Val de Loire le grand vignoble de demain. »

 

Fourrage L’option prairie sous méteil sur la table p 10 La sécheresse met réellement l’accent sur l’intérêt d’une implantation de prairie sous couvert de méteil.

 

Remplacement Se mettre au vert avec le crédit d’impôts « congés » p 5 Pour aider les éleveurs à financer leur remplacement lorsqu’ils prennent des congés, un crédit d’impôt existe.

 

AOC Touraine Le sauvignon comme locomotive p 7Disponibilités totales en hausse, développement de l’export et montée en gamme des touraine sur leurs marchés, l’appellation se porte plutôt bien.

 

Solidarité Ils enchantent les petits hospitalisés p 24 Une association tourangelle s’est donnée pour objectif d’apporter du bonheur aux enfants hospitalisés, en leur offrant une parenthèse magique ou en exauçant un de leurs rêves.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

PLATEFORME : LES ÉTAPES CLÉS D’UNE CONSTRUCTION RÉUSSIE
Le stockage sous abri fait parfois défaut dans les exploitations agricoles.
Les Olympiades des métiers, de futurs pros en compétition
Donner la possibilité aux jeunes étudiants ou apprentis de mesurer leurs compétences et leurs savoir-faire en aménagements paysagers et en maintenance
DES BÂCHES POUR VALORISER LES GAZ ÉMIS PAR LES FOSSES À LISIER
La SCEA de Neuville, exploitation porcine à Cluis (36) s’est dotée en 2016 d’un système innovant permettant aux associés de collecter le biogaz émanan
UNE STABULATION CONÇUE POUR ACCUEILLIR DES ROBOTS
La SCEA Saint-Hubert a conçu sa nouvelle stabulation en y intégrant des robots, pour gagner en souplesse de travail.
Herbe et Fourrages souffle ses dix bougies
A l’occasion de la journée bilan du cinquième programme Herbe et Fourrages dans l’Indre, le réseau a fêté ses dix ans.
Dix ans après, qu’est devenue la première ferme pilote ?
Michel Paillet, éleveur bovin allaitant à Saint-Maur dans le Cher, est venu à Ceaulmont partager son expérience de ferme pilote des premiers programme
Publicité