Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Exportation
Loire mania : les parfums de Loire gagnent les Etats-Unis

L’Amérique… les vignerons de Loire en ont rêvé et elle leur tend désormais les bras. Comme les migrants européens, les vins de Loire l’abordent par New York.

Aux Etats-Unis, en matière de mode et de goûts, c’est souvent New York qui donne le LA. Et c’est dans la capitale du New Jersey justement que les vins blancs de Loire sont en vogue. Une aubaine pour Interloire qui a choisi Wine Paris pour provoquer un focus médiatique sur le succès de la Loire Touch aux USA.

Les chiffres présentés par Fanny Gautier, qui scrute en permanence les flux de vins, leurs prix et leurs destinations, sont sans appel. En dix ans les exportations de vins blancs du Val de Loire aux USA ont doublé en volume, passant de 42 000 hl en 2008 à 86 000 hl. Certes c’est à peine 3 % de la récolte 2018 mais la tendance est là. L’appellation touraine est dans le top 3 des plus fortes progressions avec 372 % de hausse en volume en dix ans et + 460 % en valeur.

Et la tendance est très bonne. La consommation de vin y progresse régulièrement (+ 36 % depuis 2005). La grande enquête Wine Trade Monitor (1) conduite par l’institut Sopexa révèle que « le val de Loire est la région du monde qui va le plus bénéficier de cette croissance sur le segment des vins blancs consommés outre-Atlantique ».

Deux cépages y ont véritablement le vent en poupe, le sauvignon et le chenin, « respectivement classés à la deuxième et à la quatrième places des cépages les plus recherchés par les Américains » observe Fanny Gautier. Ces deux cépages sont emblématiques de la Loire. Un tiers des surfaces de sauvignon français y sont plantés et 92 % des chenins…

Sondés, les deux tiers des professionnels étasuniens estiment que les ventes des vins ligériens vont encore progresser. Porté par ce flot de bonnes nouvelles, le président d’Interloire se sent pousser des ailes. « Le Val de Loire a les atouts pour être le grand vignoble de demain. Nous avons à offrir ce que beaucoup de régions nous envient ; une situation géographique privilégiée, une proximité avec l’Ile de France et un environnement naturel exceptionnel. La Loire offre un climat favorable, des cépages uniques et des équilibres de vins sur la fraîcheur. Les signaux des marchés sont au vert pour répondre aux aspirations des générations futures. Compte tenu de son histoire millénaire et de son potentiel , nous pouvons être raisonnablement optimistes pour l’avenir du vignoble. »

(1) WTM 2018 : Six marchés clef étudiés (USA, Canada, Belgique, Chine, Hong- Kong & Japon. Près de 800 acheteurs interrogés sur les tendances du marché sur deux ans).

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Moisson record de blé mais un maïs en danger de mort
Paradoxe saisonnier, quand la moitié du visage sourit de la belle moisson blonde, l’autre fait grise mine en voyant les cultures de printemps
Vignette
Le journal de France 2 joue la désinformation
Malgré les explications données au journaliste notamment par la Maison des agriculteurs, un reportage diffusé le 10 juillet prend le parti d’i
Vignette
Avantage au grattage
Avec la volonté de réduire voire de supprimer à terme les solutions de désherbage chimique qui prévalaient ces dernières décennies, la station
Vignette
Amboise renoue avec son côt et son histoire viticole
Amboise veut favoriser le développement et redorer l’image du côt, cépage historique du secteur.
Vignette
N’importons pas l’agriculture que nous ne voulons pas !
Pour JA 37 et l’UDSEA 37, les accords de libre-échange en cours de négociation représentent une distorsion inacceptable.
Vignette
L'IGP qui monte dans une agriculture en mutation
« Il est bon, il est bon, mon melon ! Il est d’où, il est d’où ? » Du Haut Poitou!
Publicité