Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Exportation
Panel Airbus : le vin pris en otage

Taxera, taxera pas ? En France le monde du vin attend, avec inquiétude, les éventuelles taxes de rétorsion américaines aux subventions perçues par Airbus.

A chaque tweet de Trump, une vibration d’angoisse parcourt le vignoble de Loire. Depuis l’autorisation, donnée aux Etats-Unis par l’organisation mondiale du commerce (OMC), d’instaurer des droits de douanes sur les produits de leur choix à l’Union Européenne pour cause de subventions à Airbus, une angoisse sourde saisit les opérateurs. L’OMC a chiffré le préjudice à hauteur de 7,5 Md$, la taxation pourrait intervenir dès le 18 octobre.

 

N°1 en valeur des marchés d’exportation des vins du Val de Loire, le marché US pèse un tiers du chiffre d’affaire à l’étranger et un quart des volumes. Autant dire que l’interprofession suit de près l’évolution d’une actualité sur laquelle elle n’a aucune prise. « Comme pour le Brexit, notre marge de manoeuvre est pour l’instant inexistante », reconnaît Jean-Martin Dutour, président d’Interloire.

 

Le « wait and see » d’Interloire

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un maraîcher en quête de goût
Cette semaine, Terre de Touraine est allé à la rencontre de Yohann Blanchard, jeune maraîcher de 35 ans installé à Larçay avec son épouse Mari
Un éleveur conquis par l’agroforesterie
En clôturant sa carrière d’éleveur laitier l’an dernier, Philippe Cado a ouvert une nouvelle page de l’histoire de la ferme des Plaises à St E
Agroforesterie et drainage : amis ou ennemis ?
Depuis six ans, l’Inrae de Nouzilly suit la croissance d’une parcelle de 14 ha plantés sur limons argileux pour observer à terme le comporteme
Asperges - fraises : plus de peur que de mal !
Les craintes d’un début de saison en plein confinement se sont effacées face à la hausse de la demande, suite à la communication autour des di
Protéger une trajectoire proche de 2011
2020, millésime très précoce ? L’été le dira. En attendant les vendanges dans trois bons mois, la vigne entre en fleur.
DeciTrait® : un nouvel OAD dédié à la protection de la vigne
L’outil DeciTrait regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la mise en œuvre d’une protection économe en intrants, tr
Publicité