Cash sidération : Les bergers aux abois montrent la réalité des attaques de loups

Ethique et pâturage: les attaques de loups se multiplient dans toute la France à la faveur de l’extension des meutes.  Certifiée dans la Nièvre sa présence est suspectée aux portes de la Touraine, dans le Loiret, l’Indre, le Loir et Cher et la Vienne. En toute logique il pourrait revenir en Touraine dès 2019 après 150 ans d’absence. 

ATTENTION CES IMAGES PEUVENT CHOQUER

Avec l’installation de loups sauvages sur un territoire, c’est toute une économie agro-pastorale qui est remise en cause par le fauve. Les éleveurs constatant l’échec des moyens de protection et désespérés de voir l’actuel ministre de l’Environnement favorable à l’extension des populations, viennent de créer le collectif L 113 pour faire connaître de tous, avec des images montrant le cruel quotidien des troupeaux et de leurs bergers. L’indemnisation des éleveurs (3 000 attaques- 10 000 bêtes tuées en 2017) et le financement d’équipements de protection a coûté à notre collectivité nationale 20 M€ pa an .

L’Université de Caen en Normandie a mis en ligne un intéressant travail de recensement des attaques de loups en France avec un focus sur la Touraine et l’Orléanais. http://www.unicaen.fr/homme_et_loup/cas_loups_loire.php

Carte de l’Observatoire du loup (situation fin 2017)

carte-odl-07112017

« Départements sous flux de dispersion permanent » : Départements où le canidé est établi et se reproduit./« Départements sous surveillance » : Départements avec présence aléatoire possible du canidé./« Départements sous dispersion » : Départements où le canidé disperse avant de s’établir définitivement (1 ou+)./« Départements où l’absence du canidé est certaine./« Départements sous dispersion probable du loup gris européen d’origine allemande (Canis lupus).

Toute la Touraine connectée au très haut débit en 2022

P3590729P3590727

Les acteurs du projet d’équipement territorial de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher en réseau très haut débit réunis à Blois le 15 janvier 2018 : (de g à d) Pierre Commandeur (Conseil régional Centre Val de Loire); Nicolas Perruchot (Conseil départemental du Loir-et-Cher); Olivier Huard (TDF), Bernard Pillefer (Val de Loire Numérique); Jean-Gérard Paumier (Conseil départemental Indre-et-Loire).

 Val de Loire numérique vient de lancer un programme de déploiement d’un réseau qui va proposer, sous quatre ans, le très haut débit par fibre optique à l’ensemble des territoires ruraux. 


Par Philippe Guilbert

Lundi à Blois, l’Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher ont donné le top départ à l’un de ces grands équipements qui marquent l’histoire du Lire la suite

Irrigation des vergers : des drones pour surveiller les buses

Bienvenue à la station d’expérimentation fruitière de la Morinière à St Epain en Touraine pour une démonstration de télédétection fruitière. La thermographie bien connue pour repérer les pertes de chaleur des bâtiments se révèle aussi utile pour vérifier les réseaux d’irrigation des vergers.

Un article à retrouver dans l’édition du 12 janvier 2018 de Terre de Touraine à l’intérieur du dossier consacré au Sival. 

Arboriculture: Combien de pommes dans le verger en un clin d’œil …électronique

Un outil d’anticipation et de gestion au verger de la récolte est en expérimentation en Val de Loire. Les premiers résultats de comptage de fruits collectés par la station de la Morinière sont très encourageants