Aller au contenu principal

Fiscalité
Eviter la taxation des plus-values en cas de donation d’entreprise

Transmettre son entreprise individuelle par voie de donation est une des options possibles au moment de la cessation d’activité. Voici quelques conseils pour éviter la taxation des plus-values.

Au départ en retraite, un entrepreneur peut choisir de transmettre son entreprise individuelle à son fils pour qu’il poursuive son activité. Mais, soumis aux plus-values, comment sera-t-il taxé en cas de donation ?

 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser de prime abord, la donation de biens professionnels n’empêche pas d’être taxé aux plus-values. En effet, sur un plan comptable, la donation entraîne une sortie des éléments immobilisés du bilan, et donc la réalisation de plus-values dont le montant sera égal à la différence entre la valeur de donation et la valeur nette comptable. On pourrait être tenté de minimiser la valeur des biens donnés pour diminuer la plus-value, mais cela constituerait une fraude requalifiable par les services des impôts. D’autre part, diminuer la valeur des biens entraînerait une diminution des amortissements pratiqués par le repreneur (et donc mécaniquement une hausse de son résultat fiscal).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Explications sur la dérogation cas de force majeure

La reconnaissance du cas de force majeure pour les cultures de début de printemps va permettre que toutes les parcelles soient primables, mêmes cel

Comment déclarer les accidents de culture ?

Les accidents de cultures de plus de 10 ares doivent être signalés.

L’ACS appliquée à la bio

Frédéric Barbot, agriculteur en Sud Touraine, témoigne de son expérience dans la pratique de l’agriculture biologique de conservation des sols.

Comment répondre à un marché public ?

Comment procéder pour fournir la restauration collective ?

Comment s’approvisionner localement ?

Dans le cadre du plan alimentaire départemental, la chambre d’agriculture 37 a informé les acteurs de la restauration collective sur les diffé

Pourquoi chauler, comment et avec quoi ?

 Qu’ils soient d’entretien ou de redressement, les apports calciques sont essentiels à la vie du sol et donc à la production.

Publicité