Aller au contenu principal

Fiscalité
Eviter la taxation des plus-values en cas de donation d’entreprise

Transmettre son entreprise individuelle par voie de donation est une des options possibles au moment de la cessation d’activité. Voici quelques conseils pour éviter la taxation des plus-values.

Au départ en retraite, un entrepreneur peut choisir de transmettre son entreprise individuelle à son fils pour qu’il poursuive son activité. Mais, soumis aux plus-values, comment sera-t-il taxé en cas de donation ?

 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser de prime abord, la donation de biens professionnels n’empêche pas d’être taxé aux plus-values. En effet, sur un plan comptable, la donation entraîne une sortie des éléments immobilisés du bilan, et donc la réalisation de plus-values dont le montant sera égal à la différence entre la valeur de donation et la valeur nette comptable. On pourrait être tenté de minimiser la valeur des biens donnés pour diminuer la plus-value, mais cela constituerait une fraude requalifiable par les services des impôts. D’autre part, diminuer la valeur des biens entraînerait une diminution des amortissements pratiqués par le repreneur (et donc mécaniquement une hausse de son résultat fiscal).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Plusieurs activités, un seul régime social
MSA ou CPAM ? La question se pose pour les agriculteurs qui exercent en parallèle une autre activité.
La Pac 2023-2027 se précise
Le 13 juillet, Julien Denormandie a expliqué un peu plus les éléments concrets de la future Pac. En voici les points principaux.
Les fermages 2021 augmenteront de 1,09 %
Le nouvel indice des fermages est paru.
Des bailleurs force de proposition
Lors de leur congrès à Chartres les 1er et 2 juillet, les propriétaires ruraux ont abordé différents points demandant selon e
Vers un traitement en soirée pendant la floraison
Après la concertation obtenue par la FNSEA en décembre dernier, le plan pollinisateurs et son volet réglementaire ont été retravaillés.
Pac, les principaux arbitrages adoptés
Le 21 mai, le ministre de l’Agriculture a présenté les principales déclinaisons nationales de la prochaine Pac 2023-2027.
Publicité