Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Désherbage mécanique
Herse étrille : plutôt trois fois qu’une !

Installé à Marçay, Guillaume Turquois expérimente depuis quelques campagnes le désherbage mécanique. La herse étrille est devenu un essentiel de son arsenal.

Guillaume Turquois, céréalier à Marçay, aura marqué de son empreinte la quatrième génération sur la ferme familiale, en convertissant fraîchement cette dernière en agriculture biologique.

 

Dans ce cadre, sa stratégie de désherbage a bien changé. L’agriculteur souhaite gérer le salissement sans chimie, et en adaptant au maximum la rotation, « sur 7 ans minimum, c’est mon objectif ». Et le désherbage mécanique, nerf de la guerre, est rendu possible par le matériel de la Cuma de la Rabelaisie : 2 herses étrilles, une roto-herse étrille et une écimeuse.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Loire Propriétés en fusion
Après ceux de Oisly, les sociétaires de la Sicavira ont accepté le 6 février le processus de fusion de leur coopérative au sein d’une seule en
« Paris » réussi !
Après Vinovision, le salon des vins septentrionaux qui a donné l’impulsion d’un salon international à Paris, Wine Paris-Vinexpo a mis sur orbi
Des OGM qui n’en sont pas
La décision du Conseil d’Etat classe en OGM des variétés issues de techniques récentes de mutagenèse.
ZNT, un dispositif exagéré et inapplicable
L’UDSEA et JA37 maintiennent la pression sur le dossier ZNT et sont intervenus auprès des parlementaires pour plus de réalisme.
Cave des producteurs de Montlouis : un bon bilan et des projets
Commercialisant la moitié de la production labellisée AOP montlouis-sur- Loire, la coopérative de la rive gauche a présenté ses comptes lors d
HVE mode d’emploi
Avec la montée en gamme des productions agricoles, les labels foisonnent au risque de faire tourner la tête des consommateurs perdus dans une
Publicité