Aller au contenu principal

Droit social
Visites médicales : report de certaines échéances

La crise sanitaire actuelle est venue bouleverser les pratiques de la médecine du travail. Un décret du 8 avril 2020 en précise les nouvelles modalités pour l’année en cours.

Certains examens médicaux, dont la date d’échéance se situait entre le 12 mars et le 31 août 2020, pourront être reportés jusqu’au 31 décembre 2020. Il s’agit de : - la visite d’information et de prévention initiale ; - le renouvellement de la visite d’information et de prévention ; - le renouvellement de l’examen d’aptitude et de la visite intermédiaire pour les salariés bénéficiant d’un suivi individuel renforcé. De plus, le médecin du travail n’est pas tenu d’organiser la visite de pré-reprise lorsque la reprise du travail intervient avant le 31 août 2020.

 

Maintien de certaines visites

Cette possibilité de report est exclue pour les cas suivants :

- la visite d’information et de prévention initiale pour les travailleurs handicapés, les travailleurs mineurs, les travailleurs titulaires d’une pension d’invalidité, les femmes enceintes, venant d’accoucher ou allaitantes, les travailleurs de nuit ;

- l’examen médical initial pour les salariés bénéficiant d’un suivi individuel renforcé.

De plus, aucune visite ni aucun examen ne peut être reporté ou ne pas être organisé lorsque le médecin du travail estime indispensable de respecter l’échéance normale. Il est le seul décisionnaire et ce, au regard des informations dont il dispose concernant l’état de santé du salarié, ainsi que des risques liés à son poste de travail ou à ses conditions de travail.

 

Visite de reprise : des règles adaptées

En principe, le salarié bénéficie d’un examen de reprise du travail par le médecin du travail après un congé de maternité, une absence pour cause de maladie professionnelle ou après une absence d’au moins 30 jours pour cause d’accident du travail, de maladie ou d’accident non professionnel.

Ce rendez-vous doit avoir lieu dans un délai de 8 jours suivant la reprise effective du travail. Actuellement, le médecin du travail :

- organise l’examen avant la reprise effective du travail lorsqu’il concerne les catégories de salariés pour lesquels les visites d’information et de prévention initiale sont maintenues (voir plus haut) ;

- peut reporter l’examen dans la limite d’un mois suivant la reprise du travail pour les salariés faisant l’objet d’un suivi individuel renforcé et dans la limite de 3 mois suivant la reprise du travail pour les autres travailleurs. Ce report ne fait pas obstacle à la reprise du travail. Le médecin du travail informe alors le salarié et l’employeur de la nouvelle date de visite.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Construire sa stratégie pour sécuriser son revenu
Les revenus agricoles ont la particularité d’être toujours plus variables, et ce n’est pas l’année 2020 qui viendra contredire ce propos !
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC
Le 21 octobre, les ministres de l’agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC, qui ouvre la voie à de nouvelles négociat
La FNSEA 37 obtient 30 % de dégrèvement de taxes foncières
Avec les excès d’eau puis la sécheresse, les rendements 2020 sont médiocres à catastrophiques.
CIPAN non semés : dérogation à demander
Les agriculteurs qui n’ont pas pu semer leur CIPAN doivent le faire savoir à la DDT 37 avant le 9 novembre 2020.
Impôts fonciers : le fermier doit-il participer ?
Les récoltes sont en train de se terminer, les avis d’imposition de taxe foncière sont tombés : l’époque de paiement des fermages arrive à gra
Fermage : les barèmes applicables depuis le 1er octobre 2020
L’indice des fermages national a été arrêté cet été pour la campagne 2020/2021.
Publicité