Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

A nos lecteurs
2 000ème, et l'aventure continue !

Chers lecteurs, nous vous dédions ce numéro 2000 livré dans la foulée de Ferme Expo. Un exemplaire pour vous dire tout le plaisir que nous prenons à accompagner la ferme Touraine, quelle que soit la météo, depuis presque cinquante ans.

En deux mille numéros, au fil de 45 000 pages, les lecteurs de Terre de Touraine ont fidèlement accompagné l’aventure lancée en 1970 par une poignée de passionnés d’agriculture ; des professionnels et des salariés de la toute jeune UDSEA. Un demi-siècle plus tard, ce numéro 2000 est en premier lieu dédié à celles et ceux qui font (et qui ont fait) l’agriculture d’Indre-et-Loire. Les exploitants, les retraités agricoles, les salariés d’exploitation et des organisations professionnelles. En célébrant ce chiffre rond, nous voulons aussi donner un coup de chapeau à nos partenaires ; les organisations professionnelles et nos annonceurs qui nous accompagnent et nous font confiance. Sans eux, Terre de Touraine n’aurait pu devenir ce qu’il est.

Garder l’esprit pionnier

L’agriculture bouge, les techniques changent mais l’équipe actuelle s’efforce de conserver l’esprit pionnier. Pour les professionnels et les personnels qui se sont succédé à servir Terre de Touraine chaque semaine, ce fut toujours un honneur et un défi de poursuivre ce travail. Au fil des colonnes, nous nous attachons à nourrir une certaine forme d’idéal fondé sur l’essor et la transmission d’un modèle d’exploitation agricole familial viable. Une nouvelle fois, l’agriculture locale se trouve à un tournant de son histoire. De vallées en plateaux, la ferme Touraine est forte d’une biodiversité qui fait son identité. Si la culture céréalière s’est imposée au fil des ans comme production dominante, le panier de la Touraine reste riche de nombreuses autres denrées. Viandes, fruits et légumes, lait et fromages, vins, truffes et safran, fleurs et fruits secs, osier et même des poissons de Loire le composent. Mais cette forme d’opulence ne suffit plus. Le consommateur rassasié demande aujourd’hui du sens et de la transparence avant de remplir son frigo. Sur-informé, souvent désinformé, il regarde quelquefois avec déraison son alimentation. Il lui arrive d’acheter sa nourriture avec suspicion, oubliant que « dans le bon vieux temps », on mourait souvent du contenu de son assiette. Alors, en permanence, la profession fait feu de tout bois pour le rassurer, les agriculteurs s’équipent, se forment et bardent les productions de certifications. Le paysan n’est pas effrayé par l’adaptation continue -même s’il aimerait parfois souffler un peu- car son monde est par nature mouvant. Météo, qualité de ses sols, évolution des techniques et des normes, modifications des politiques publiques, exigences des acteurs locaux et internationaux, l’agriculteur passe une bonne partie de son temps à s’adapter. Parmi tous les outils qui lui sont utiles à la réussite de ses challenges, l’information professionnelle est en bonne place. C’est dans cet esprit que toute l’équipe Terre de Touraine s’emploie à produire un journal de qualité où l’on aimerait imprimer que des bonnes nouvelles... Hélas, le monde ne marche pas comme cela. Malgré tout, dans chaque crise, il y a un rayon d’espoir à trouver. Nous nous employons à présenter le verre à moitié plein, à mettre en lumière les angles positifs. Terre de Touraine arrive dans les boîtes aux lettres pour que chacun sur sa ferme, quelle qu’elle soit, ne se sente pas seul ! Dans ce numéro, nous avons sélectionné une brochette de réussites parmi les milliers qui parsèment la terre de Touraine et le Centre Val de Loire. Des initiatives « bien ancrées dans leur territoire et dans leur région ». Et de fait nous avons sollicité les rédactions d’Horizons Centre Ile de France, du Loiret Agricole, de l’Information agricole Cher et de l’Aurore Paysanne de l’Indre que nous remercions confraternellement. En souhaitant rester à vos côtés encore longtemps, aux bons comme aux mauvais jours, nous vous souhaitons, chers lecteurs une lecture fertile. Terredetourainement vôtre !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le code K6 du Paradis en met plein la vue
Le domaine de Paradis à Chinon présente sa nouvelle cuvée sans soufre ajoutée de cabernet franc.
Vignette
A la Une de Terre de Touraine du 11 octobre 2019
Les abonnés peuvent feuilleter l'intégralité de l'édition électronique dès le jeudi après midi précédent la parution papier grâce à leur code
Vignette
France, veux-tu encore de tes paysans ?
Les agriculteurs du Centre-Val de Loire se sont mobilisés en nombre contre les attaques qu’ils subissent de toute part.
Vignette
Semoirs: les Cuma font leur show (vidéo)
C'est à Mignières en Eure-et-Loir dans la banlieue de Chartres que la FRCUMA Centre Val de Loire a organisé le 2 octobre 2019 une présentation
Vignette
Le Tchad, pays d'élevage et d'agriculture familiale
Ancienne colonie française, le Tchad est classé parmi les pays les plus pauvres du monde.
Vignette
Les agriculteurs allument les feux de détresse
La stigmatisation des agriculteurs, que ce soit à propos de l'usage des phytos ou des pratiques en élevage, est à l'origine du message d'alert
Publicité