Aller au contenu principal

Café associatif : partage et bonne humeur font recette

Redynamiser le territoire communal tout en luttant contre les exclusions, notamment des personnes âgées, telles sont les deux principales raisons qui ont poussé un noyau dur de bénévoles à créer un café associatif à Souvigny-de-Touraine. Rencontre avec ces créateurs d’un lieu pas comme les autres.

Le contexte sanitaire de 2020 aura eu raison du club de l’amitié de Souvigny-de-Touraine. Mais qu’importe, une poignée d’administrés motivés ont recréé de toute pièce une nouvelle association, courant 2022. Le café associatif de la commune a, en effet, ouvert ses portes lors de la journée du patrimoine en septembre de cette même année. « C’est un projet mené à l’origine par les élus communaux », introduit Frédéric Sarouille, maire du village. Et effectivement, les quinze membres du conseil d’administration sont en partie élus municipaux. Désormais chaque dimanche, des bénévoles ouvrent les portes du local aménagé par leurs propres soins et mis à disposition gracieusement par la collectivité. « Nous recensons environ 400 habitants sur la commune, il est impossible pour une telle activité de rester ouvert tous les jours », complète Olivier Bastien, le président de l’association. 

LES COLLECTIVITÉS LOCALES AU CHEVET DE L’ASSOCIATION 

L’investissement nécessaire à la réhabilitation des locaux n’aurait pu voir le jour sans le soutien financier de la communauté de communes du Val d’Amboise. « A cet égard, nous remercions les élus communautaires pour leur confiance face à ce projet qui redynamise le milieu rural », appuie le maire du village. Côté fonctionnement, les adhérents paient une cotisation de 10 euros par personne et par an (15 euros pour les familles.) « Cette cotisation permet à l’association de dégager un peu de trésorerie pour investir dans du mobilier de base par exemple, ou pour constituer des stocks de denrées qui seront par la suite revendus », explique l’une des membres de l’association. Diverses boissons sont proposées chaque dimanche : bières, café ou encore jus de fruit, qui participent à des moments de convivialité. Il est également possible d’y acheter son pain et ses viennoiseries. « Mais nous proposons une petite restauration uniquement lors d’événements ponctuels, comme une retransmission de rencontres sportives sur écran géant, ou lors d’organisation d’ateliers de création ou encore de concours de belote », complète le président. Chaque mardi après-midi, des jeux ou des activités de couture sont proposés aux personnes âgées. En cas de forte fréquentation, le préau communal, attenant, peut être investi pour y installer tables et chaises. Les bénévoles proposent aussi aux adhérents des demi-journées consacrées au bricolage. « C’est l’opportunité d’apprendre à ceux qui le désirent les bases du bricolage, tout en participant à l’amélioration du lieu », se réjouit Olivier Bastien. Tables à base de tourets et autres fauteuils ont ainsi été créés pour agrémenter la quinzaine de places assises que recense l’endroit. 

UN RÔLE SOCIAL AU SEIN DU VILLAGE 

Créer du lien entre administrés de Souvigny et des communes voisines reste le moteur de cette initiative locale. « N’oublions pas notre objectif premier qui est de dynamiser notre village rural », martèle le président de l’association. « Tout en luttant contre les exclusions des plus fragiles, notamment des personnes âgées, parfois isolées », renchérit-il. C’est aussi l’opportunité de fédérer l’ensemble des associations locales entre elles. « Le café associatif est une sorte de trait d’union entre les différents acteurs de notre territoire proposant des activités qui sortent de l’ordinaire. » Cependant, les bénévoles restent lucides et prudents. « Nous ne sommes encore qu’une jeune association. Nous avons beaucoup de projets, mais nous devons avancer avec précaution si nous voulons faire perdurer cet endroit convivial. Nous souhaitons par exemple aménager l’extérieur du local, avec la mise en place d’un terrain de pétanque, mais l’enjeu financier est important », conclut prudent, le président. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Plan loup : l’Indre-et-Loire passe en zone de veille

Qu’on se rassure ! Aucun loup n’a été observé dans le département récemment.

Cas de force majeure, mode d’emploi

 Pour éviter de perdre l’accès aux aides Pac, en plus des pertes de marges liées aux excès de pluie, les exploitants concernés doivent faire v

Frelons asiatiques : c’est maintenant qu’il faut piéger !

La reine est la cible à atteindre en cette saison.

DES CLÔTURES PERMANENTES POUR GAGNER DU TEMPS

Alexandre Carrion, éleveur charolais à Briantes dans l’Indre, est utilisateur de clôture fixe sur son exploitation.

LA FERTILISATION PK : UN POSTE À NE PAS SOUS-ESTIMER

Pour faire face aux sécheresses, au manque de fourrage l’été, il est nécessaire de viser un volume de qualité lors des fauches de printemps.

Des sangsues et des étangs

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, la sangsue était très prisée par la médecine.

Publicité