Aller au contenu principal

Des bailleurs force de proposition

Lors de leur congrès à Chartres les 1er et 2 juillet, les propriétaires ruraux ont abordé différents points demandant selon eux à être revus : fiscalité, calcul de l’indice du fermage, plus de concertation… Leurs propositions apporteront des éléments en vue de la loi foncière.

Malgré une année 2020-2021 particulière du fait de la crise sanitaire, des discussions engagées avec les fermiers ont permis d’aboutir à un accord qui convient à la fois à la FNSEA, à JA et aux députés chargés de travailler sur une loi foncière promise par le président de la République. En raison du retard pris par le Parlement sur différents sujets, conséquence de la crise, ce projet est actuellement arrêté.

 

UNE FISCALITÉ À FAIRE ÉVOLUER

Lors du congrès, les participants ont insisté sur le fait que la fiscalité doit évoluer sur plusieurs points, pour inciter les propriétaires à louer leur bien dans de bonnes conditions :

• Les oeuvres d’art et certains capitaux sont exclus de l’assiette de l’IFI, les biens immobiliers agricoles donnés en location doivent bénéficier des mêmes règles ;

• La CSG/CRDS doit être réduite pour les retraités qui louent leur bien agricole dans le cadre du statut du fermage ;

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

La finesse des références permet la compréhension des systèmes
Retour sur les références économiques des entreprises agricoles, présentées le 14 septembre par AS Cefiga 37 à ses partenaires.
L’importance de fixer une rémunération au chef d’entreprise agricole
« Tout travail mérite salaire. » Pourquoi ce proverbe ne s’appliquerait-il pas aux chefs d’exploitation agricole ?
Contrôle phyto en cours
Attention, la mise en oeuvre des ZNT riverain et points d’eau sera vérifiée pour la première fois cette année.
Jusqu’à 75 000 euros d’aide pour les équipements antigel, grêle et irrigation
Les irrigants, viticulteurs, arboriculteurs, maraîchers, serristes peuvent avoir de 30 à 50 % de leurs investissements en antigel, anti grêle
Semis 2021 : « n’oubliez pas de réaliser vos ZNT »
Attention, il faut s’appuyer sur la carte IGN pour mettre en place ses zones de non traitement “cours”, depuis ce printemps.
Recrutement : peut-on demander à un candidat s’il est vacciné ou a le pass sanitaire ?
Depuis le 30 août, dans certains corps de métiers, les salariés doivent présenter leur pass sanitaire pour continuer à exercer leur activité.
Publicité