Aller au contenu principal

La filière horticole, durement touchée, veut rebondir

Paroles d'horticulteurs du département :

Arnaud Crosnier, président régional de la Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et de la Pépinière, et Sylvie et Philippe Thurier.

L'analyse d’Arnaud Crosnier *

Propos recueillis par Nadine Dumazet

“Actuellement, on bénéficie toujours de la dynamique de rebond entamée en juin, et les horticulteurs arrivent dans la période de vente des chrysanthèmes qui va être porteuse. La demande en végétaux de jardin cet automne est beaucoup plus forte que d’habitude.

 

La crise a en fait servi de révélateur de la demande des consommateurs. Notre filière a une image « propre », on est en culture raisonnée, pas loin du bio, souvent labellisée, et avec des emplois non délocalisables. On correspond au cahier des charges du consommateur ! Et la vente directe va aussi dans le sens du nouveau mode d’achat recherché, en zappant la distribution classique.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Comprendre la puissance du sol

 « Ce qu’on sait sur le sol, c’est qu’on ne sait pas grand-chose ! », lançait Konrad Schreiber, lors d’une formation en agronom

Plus besoin de tire-bouchon pour boire du vin !

Vignerons à Benais, Vincent et Guillaume Delanoue proposent désormais une partie de leur production conditionnée en canettes, pour aller chercher u

Que sait-on aujourd’hui de la flavescence dorée ?

 Dispersion de la maladie, sensibilité en fonction des cépages, phénomènes de rétablissement : état des lieux sur les connaissances actue

La méthode de plantation en potets travaillés fait ses preuves

Une visite forestière a été organisée à l’issue de l’assemblée générale du Cetef de Touraine.

La longévité d’une parcelle débute par une implantation réussie

Face à l’évolution du climat, les chercheurs planchent sur différents leviers pour améliorer l’adaptation de la vigne.

Un projet amené à grandir à Abilly

Céréalier à Abilly, Bernard Limouzin s’est lancé dans un ambitieux projet d’agroforesterie il y a deux ans.

Publicité