Aller au contenu principal

Exonération de cotisations
Le dispositif pour l’emploi de travailleurs occasionnels maintenu en 2020

Le secteur agricole conserve son exonération de charges spécifique « travailleurs occasionnels - demandeurs d’emploi » pendant une année, avant sa suppression au 1er janvier 2021.

Le ministre de l’agriculture a annoncé, devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale, son souhait de pérenniser l’exonération TO-DE dans le prochain budget. Les employeurs agricoles embauchant des travailleurs saisonniers peuvent donc continuer à bénéficier de l’exonération de cotisations patronales de Sécurité sociale sur les bas salaires. Ce dispositif sera supprimé définitivement le 1er janvier 2021 au profit d’un renforcement de la réduction générale des cotisations patronales (« réduction Fillon »).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

A la Une de Terre de Touraine du 25 septembre 2020
Les abonnés à Terre de Touraine ont accès à la version numérique feuilletable le jeudi midi précédant la parution de la version papier en alla
Marigny, village en poésie
La poésie c’est de la magie. Vous voulez une preuve ? Eh bien en voici une.
A la Une de Terre de Touraine du 18 septembre 2020
Les abonnés à Terre de Touraine ont accès à la version numérique feuilletable le jeudi midi précédant la parution de la version papier en alla
Ferme Expo Tours annulé
Les règles sanitaires actuelles rendent impossible l’organisation de Ferme Expo Tours 2020, programmé du 13 au 15 novembre.
Plan de relance : priorité donnée à la conversion écologique
Comme les autres activités économiques, l’agriculture est éligible au plan de relance à hauteur de 1,2 milliard d’euros sur les 100 milliards annoncés
Publicité