Aller au contenu principal

LES TOURS ANTIGEL SE MULTIPLIENT EN TOURAINE

Lors de la visite de vignes de l’AOC vouvray, les participants ont vu de près deux tours antigel, dans les vignes de Chançay. L’occasion de faire le point localement sur ce moyen de lutte contre le gel.

Le département compte aujourd’hui 200 tours antigel dont 60 mobiles, détenues par sept Cuma.

Durant sa visite de pré-vendanges le 29 août, l’AOC vouvray s’est intéressée aux tours antigel, et aux différences entre les modèles deux pales et cinq pales. « Avant, on luttait avec des bougies, des bottes de paille… Désormais, on mise sur les tours antigel, a introduit Arnaud Hérivault, référent aléas climatiques sur le secteur. Dernièrement, on a réactivé la Cuma de la chancéenne et implanté cinq tours antigel, à Chançay et à Reugny. Les tours ont été mises en route trois fois cette année, contre onze nuits en 2021. On voudrait étendre encore ce parc pour être mieux protégés. » Il faut savoir qu’une tour est efficace pour protéger 3 à 5 hectares de vigne, selon le type de gel. Le parc se développe de façon dynamique au niveau de l’Indre-et-Loire. Le département compte aujourd’hui 200 tours antigel, dont 60 mobiles, détenues par sept Cuma. La Cuma du Val d’Amboise, créée en 2021, est la dernière-née dans ce cadre.

LES MODÈLES CINQ PALES PLUS SILENCIEUX

« 130 de ces tours sont des modèles à deux pales, dontles données du constructeur annoncent un niveau sonore de 70 db à 300 mètres, précise Anthony Chambrin, animateur à la FRCuma, en charge notamment des Cuma viticoles d’Indre-etLoire. Les modèles à cinq pales sont annoncés à 50 db à 300 mètres. Mais ces données sont peut-être inférieures à la réalité et donc à mesurer car la nuisance crée parfois des conflits de voisinage. » Au vu de la différence de niveau sonore, les modèles quatre ou cinq pales sont aujourd’hui privilégiés. Tout en sachant qu’un modèle cinq pales coûte 10 000 euros de plus qu’un deux pales. « Le prix d’achat d’une tour peut varier de 48 000 à 57 000 euros selon les modèles, chiffre Anthony Chambrin. Il a beaucoup augmenté depuis deux ans, avec la hausse du prix des matériaux. Avant, on en trouvait à 42 000 euros. » Il faut tabler sur un coût d’utilisation moyen de 1 000 euros à l’hectare par an hors subvention, si l’on compte l’acquisition avec un amortissement sur 15 ans, l’assurance, l’entretien et le gaz


Chiffres clés

Caractéristiques techniques :

• Rotation des pales : 600 tours/minute. La tête fait un tour en 4 minutes.

• Hauteur de la tour : 11 m

• Plus gros impact à 40 mètres de la tour

• Consommation : environ 25 g de gaz par heure

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

L’EARL Renard : une exploitation familiale qui sait s’adapter
Après un âge d’or du maraîchage à Saint-Pierre-des-Corps, il ne reste plus que deux exploitations, dont l’EARL Renard.
VALORISER AU MIEUX SES EFFLUENTS D’ÉLEVAGE
Le pilotage de la fertilisation pour cette campagne s’avère délicat compte tenu de la flambée inédite des prix des engrais.
La truite a son repaire à Langeais
 Avec l’envie de proposer une offre de poissons de qualité aux consommateurs locaux, Jérémie Bonnissent a repris une ferme piscicole l’année dernière.
« Contractualiser est l’occasion de préciser les choses »
La section régionale lait de la FNSEA CVL organise une série de réunions pour parler de la contractualisation de la viande issue du troupeau laitier.
La démarche de transfert DPB est simplifiée
 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de fonc
Une table ronde pour comprendre le changement climatique
  Au programme de cette réunion qui se tiendra le 7 février à 14 h : le changement climatique et de ses conséquences, avec des intervenants de haut vo
Publicité