Aller au contenu principal

PRIORITÉ À L’APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS LOCAUX

L’approvisionnement en bio dans les cantines scolaires était l’un des points phares du programme d’Emmanuel Denis, maire de Tours depuis 2020. Trois ans après son élection, sa première adjointe, en charge de l’alimentation, mise avant tout sur le local pour nourrir les enfants de l’agglomération tourangelle.  

Alice Wanneroy : « Une nouvelle cuisine centrale sortira de terre courant 2025 à Tours nord. Avec pour objectif de pouvoir transformer et ainsi mieux valoriser les denrées agricoles des producteurs locaux. »

Ingénieure agronome de formation et élue lors des élections municipales de 2020, Alice Wanneroy occupe le poste de première adjointe de la ville de Tours, depuis janvier dernier. Agée de 33 ans, cette mère de famille fut, par le passé, l’une des têtes pensantes du projet Vinopôle sur l’exploitation du lycée viticole d’Amboise. Dorénavant, elle s’occupe, entre autres, de la conduite des politiques alimentaires pour la collectivité. « Nous avons une cuisine centrale au quartier des Fontaines qui livre les différentes écoles et crèches sur le territoire municipal, introduit la jeune femme. Mais cet outil indispensable, géré par la ville et que je qualifie de “ réacteur alimentaire local ” est vieillissant et à bout de souffle. »

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

« Contractualiser est l’occasion de préciser les choses »
La section régionale lait de la FNSEA CVL organise une série de réunions pour parler de la contractualisation de la viande issue du troupeau laitier.
La démarche de transfert DPB est simplifiée
 Avec la nouvelle Pac, pour valider le transfert des DPB, il n’y a plus besoin de justifier que leur cession se fait en parallèle de transfert de fonc
Un cycle des cultures raccourci dans les prochaines décennies
Quels sont les impacts du changement climatique sur le cycle des cultures céréalières ?
Une table ronde pour comprendre le changement climatique
  Au programme de cette réunion qui se tiendra le 7 février à 14 h : le changement climatique et de ses conséquences, avec des intervenants de haut vo
Peser les jeunes animaux pour optimiser l’alimentation
Limiter la consommation de poudre de lait puis d’aliments, tout en augmentant la production laitière du troupeau.
Pâturage de céréales : conjuguer bienfait animal et efficacité économique
Même si l’intérêt pour la culture céréalière est limité, les atouts du pâturage des céréales d’hiver par des ovins sont nombreux pour le troupeau.
Publicité