Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Stratégies
Récolter assez avec un peu d’adventices ?

Maintenir un rendement à un coût économique acceptable sans glyphosate… un casse-tête. Parmi les pistes suivies, l’utilisation de la compétition entre les adventices elles-mêmes.

Faut-il chercher la destruction totale des adventices ou peut-on accepter un peu de véronique de Perse, de fumeterre officinale et de vergerette du Canada entres les plantes cultivées ? La réponse de l’Inra est mesurée, un peu à la normande. Tout dépend de l’adventice. Pour les ray-grass, le vulpin et le gaillet, la réponse est clairement non. Pour des plantes peu concurrentielles, c’est possible. Ceci dit, la concurrence à la lumière, à l’eau, aux nutriments est bien réelle, et une flore qui capte la lumière au détriment de la culture pénalise à coup sûr le rendement.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un maraîcher en quête de goût
Cette semaine, Terre de Touraine est allé à la rencontre de Yohann Blanchard, jeune maraîcher de 35 ans installé à Larçay avec son épouse Mari
Un éleveur conquis par l’agroforesterie
En clôturant sa carrière d’éleveur laitier l’an dernier, Philippe Cado a ouvert une nouvelle page de l’histoire de la ferme des Plaises à St E
Agroforesterie et drainage : amis ou ennemis ?
Depuis six ans, l’Inrae de Nouzilly suit la croissance d’une parcelle de 14 ha plantés sur limons argileux pour observer à terme le comporteme
Asperges - fraises : plus de peur que de mal !
Les craintes d’un début de saison en plein confinement se sont effacées face à la hausse de la demande, suite à la communication autour des di
Protéger une trajectoire proche de 2011
2020, millésime très précoce ? L’été le dira. En attendant les vendanges dans trois bons mois, la vigne entre en fleur.
DeciTrait® : un nouvel OAD dédié à la protection de la vigne
L’outil DeciTrait regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la mise en œuvre d’une protection économe en intrants, tr
Publicité