Aller au contenu principal

RECOURIR AUX EAUX USÉES TRAITÉES : UNE SOLUTION D’AVENIR ?

Olivier Gaudino irrigue ses cultures avec l’eau issue de la station d’épuration de Château-Renault (37). Une méthode qui offre de nombreux avantages. 

En 1998, la Ville de Château-Renault devait trouver une solution afin de rejeter l’eau traitée des stations d’épuration. L’eau était déversée dans la rivière de la Brenne, qui n’avait pas assez de débit pour recueillir le volume issu des stations. Un projet voué à irriguer grâce à celui-ci a alors vu le jour en 2010. Deux agriculteurs, dont Olivier Gaudino, peuvent en profiter. « L’eau de la station d’épuration est complètement déphosphatée. Elle contient juste un peu de nitrate et de potasse, ce qui n’est pas dérangeant pour arroser les cultures », explique-t-il avant d’ajouter « j’étais déjà irrigant sur certaines parcelles mais pas sur celles concernées par l’irrigation avec des eaux usées traitées. » Le bassin de la station d’épuration de Château Renault a une capacité de 50 000 m3 et est alimenté au quotidien par 900 m3. Lorsque la saison débute, en avril, il est plein.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

UN COMBINÉ POUR DES SEMIS PRÉCIS

Le Solitair DT de chez Lemken est un combiné de semis ingénieux.

L’impulseur : un parcours pour accélérer ses projets de développement

Dispositif de formation créé par la chambre de commerce et d’industrie, L’impulseur accompagne les chefs d’entreprise dans leurs projets de dévelop

Une nouvelle ferme ovine en Sud Touraine

Installés en 2022 au Louroux, Myriam Eddine et Augustin Peschard développent leur ferme en proposant une gamme de fromages de brebis, qui devrait e

Asperges : un début de saison poussif

 Les producteurs d’asperges attendent de pied ferme des températures plus printanières pour doper la pousse et la demande des consommateurs.

Créer du lien entre producteurs de niche et acheteurs locaux

Le Sud Touraine a pris l’initiative de faire se rencontrer des producteurs de marché de niche de son territoire et les acheteurs locaux. 

Des outils et des rencontres qui vont dans le bon sens

Plusieurs actions visent à favoriser l’approvisionnement local de la restauration collective en Indre-et-Loire, pour une meilleure application de l

Publicité