Aller au contenu principal
Font Size

Téléphonie mobile
Rendez-vous sur monreseaumobile.fr pour choisir son opérateur

Connaître l’opérateur de téléphonie le plus à même de me servir des communications de qualité est possible, grâce à un service gratuit disponible sur le web.

« Allo, allo … attendez, je sors pour mieux vous entendre ... à non là je vous ai perdu ». En milieu rural particulièrement, ce genre de conversation est monnaie courante. Et pour cause, de nombreuses zones sont mal desservies, voire pas du tout par les opérateurs de téléphonie mobile. Or, pour choisir parmi ceux-ci, les utilisateurs s’appuient sur quatre critères : le prix, le contenu de l'offre, la qualité de service de l'opérateur et sa couverture. Si les informations disponibles sur le marché permettent de comparer les opérateurs sur les deux premiers critères, la comparaison de la couverture et de la qualité des opérateurs est quant à elle complexe. C’est pour améliorer la transparence du marché sur ce point que l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a rendu public en septembre 2017, les cartes de couverture mobile par opérateur (Orange, SFR, Bouygues et Free). Celles-ci ont été établies à partir de données fournies par les opérateurs, recoupées par des tests effectués sur le terrain. L’Acerp indique qu’elles seront remises à jour régulièrement.

Une couverture variable d’un opérateur à l’autre

Elles font état de quatre niveaux d’évaluation matérialisés par du blanc et des nuances de rose -allant du pale au foncé-. Plus la carte est claire, plus la couverture est incertaine, voire inexistante. Ainsi, la couleur blanche est associée à l’impossibilité d’établir des communications tant à l’intérieur qu’à l’extérieur d’un bâtiment. Avec le niveau rose pale, les choses s’améliorent puisqu’on peut espérer pouvoir téléphoner et échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, mais probablement pas à l’intérieur des bâtiments. En rose un peu plus soutenu, figurent les zones où on doit pouvoir téléphoner et échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, et, dans certains cas, à l’intérieur des bâtiments. En rose foncé, on peut téléphoner et échanger des SMS à l’extérieur des bâtiments, et, dans la plupart des cas, à l’intérieur des bâtiments.

Ces cartes sont d’accès gratuit et disponibles sur https://www.monreseaumobile.fr/. Interactives, elles peuvent être grossies, pour faciliter la lecture. Un onglet en haut à droit de l’écran permet de renseigner sa commune ; en bas à droite, on choisit son opérateur. Sans affiner sa recherche, on remarque très vite que le service offert par les opérateurs est très hétérogène dans les territoires ruraux de notre département. Ce sont Orange et Free (qui a passé des accords avec Orange) qui s’en tirent le mieux, avec néanmoins un maillage mité de zones à couverture limitée. Bouygues et surtout SFR offrent une couverture bien plus aléatoire, avec de nombreuses zones blanches.

Avec ce service, l’ARCEP entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. « Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux » précise l’organisme. Elle fournit des éléments très factuels aux élus ruraux à faire valoir pour améliorer l’accès aux nouvelles technologies, qui reste l’un des facteurs d’attractivité du territoire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Que devient le bail lors du départ d’un copreneur ?
Le propriétaire de terres n’a pas la possibilité de mettre fin à un bail rural, pour le seul motif qu’il louait à un couple et que celui-ci se
CDD saisonnier : attention à la requalification en CDI
Si des informations sont imprécises sur le contrat de travail à durée déterminée d’un salarié, ce dernier peut se voir transformé directement
Le sort des bâtiments d’exploitation lors de la constitution d’une société
Lors de la constitution d’une société, soit les bâtiments sont apportés à la société, soit ils sont mis à disposition de cette dernière.
Des travaux interdits aux mineurs
De manière générale, il est interdit d’employer des jeunes de moins de 18 ans à des travaux les exposant à des risques (santé, sécurité).
Premières restrictions d'eau en Indre-et-Loire
Un premier arrêté de restriction et d'interdiction des usages de l'eau a été pris par Madame la Préfète le 24 juillet.
Il a moins de 18 ans : quels impacts pour un salarié saisonnier ?
Les travaux d’été ont démarré et avec eux les embauches de salariés pour pallier ce surcroît de travail.
Publicité