Aller au contenu principal

Agriculteur mais pas que...
Un engagement pour dynamiser l’activité locale

À Neuvy-le-Roi, une poignée de bénévoles se sont fédérés pour permettre au comité des fêtes de reprendre vie. Parmi eux, un agriculteur. Détails sur ses motivations.

S’investir dans des associations locales permet de (re)dynamiser les bourgs ruraux, comme en témoigne Eric Dutel, agriculteur à Neuvy-le-Roi (en médaillon).

Eric Dutel exploite 208 ha dans le nord Touraine. Également éleveur de porcs et de limousines, il s’est engagé en 2020 dans la revitalisation du comité des fêtes de Neuvy-le-Roi. Il en est désormais le trésorier et aspire avant tout à redynamiser son village. « Cela faisait une vingtaine d’années que l’association historique n’était plus active. Aujourd’hui, nous sommes un noyau dur de six bénévoles et organisons trois à quatre manifestations réparties sur l’année. » La période de pandémie n’a évidemment pas épargné la petite structure associative. « Les activités ont repris réellement en août 2021, avec l’organisation d’une guinguette auprès de l’étang communal. Le succès fut d’ailleurs au rendez-vous et nous avons évidemment réitéré l’opération cette année ! », précise Eric.  

PAS DE MANIFESTATION SANS BÉNÉVOLES

Ils sont entre 20 et 25 à chaque évènement, « d’horizons divers et variés, se félicite-t-il. Ainsi chacun amène sa connaissance, son expérience, son savoir-faire. Par exemple, le couvreur met à disposition son camion benne, quand moi je prête gracieusement mon télescopique », sourit-il.  Pour cette nouvelle édition de la guinguette, les organisateurs avaient prévu un concert, un DJ et l’inévitable barbecue/buvette. Car même si l’objectif premier n’est pas de gagner de l’argent à outrance, l’association nouvellement relancée a besoin d’investir dans un peu de matériel. « Le bénéfice des ventes réalisées sur place nous sert à acquérir des tables, des barnums, bref, du matériel qui nous permet d’améliorer les prochaines manifestations », argumente l’exploitant agricole. « Nous n’oublions jamais que l’objectif numéro un est (avant tout) d’amener du plaisir à la population » ajoute-t-il.

UNE ORGANISATION PROCHE  DE SON TERRITOIRE 

Aujourd’hui, la solidarité locale fonctionne, et la majeure partie du matériel nécessaire au bon déroulement des manifestations est prêtée ou louée à bas prix par les collectivités et associations environnantes. « La commune nous épaule, se réjouit Eric, tout comme la communauté de communes et les comités des fêtes aux alentours ». Ainsi, celui de Neuvy-le-Roi jouit d’un lieu de stockage mis à disposition gracieusement par la mairie. « Nous travaillons également spécifiquement avec les commerces locaux. Par exemple, les pommes de terre, indispensables aux traditionnelles frites, proviennent de la ferme du Grand Thuré à Saint-Paterne Racan. »  Le noyau dur de l’association essaie de se réunir régulièrement « dans la bonne humeur », souligne l’exploitant agricole. Aussi, diverses réunions ont lieu en amont des manifestations, mais également en aval. « Les debriefings sont importants. Ils nous permettent de faire le point sur ce qui a marché et ce sur quoi nous aurions pu mieux faire. Ainsi, nous gardons à l’esprit de toujours apporter le meilleur à ceux qui participent à nos évènements. » L’association a également concouru l’an passé à la course de caisses à savon organisée sur la commune voisine de Chemillé-sur-Dême. « Une occasion de se réunir dans la convivialité », précise Eric. « Cet engagement local me permet de lâcher prise. Nous sommes la majeure partie de l’année la tête dans le guidon sur nos exploitations. Echanger avec d’autres corps de métier, passer un moment chaleureux entre copains et permettre à la population locale de se divertir participe à mon propre bien-être », conclut celui qui, il y a quelques années, dirigeait déjà le club de foot communal… 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

« L’aventure du vivant » à Loches
 En partenariat avec l’Anefa notamment, le camion de L’aventure du vivant a fait une halte à Loches cette semaine, pour assurer la promotion des métie
Stéphane Linou et Marc Fesneau évoquent l’enjeu local de la « résilience alimentaire »
De nombreux élus ont participé le 22 septembre à une conférence-débat consacrée à la résilience alimentaire des territoires, liée à la sécurité intéri
Le Veau bio de Touraine arrive dans les cantines
Après le Grand bœuf en septembre 2021, la filière Veau bio de Touraine vient d’être lancée.
AEB INVESTIT LE MARCHÉ AGRICOLE
Les 71 millions d’euros de CA réalisés par l’entreprise AEB sont majoritairement issus du monde du BTP.
2022 : « une année de transition »
 L’abattoir de volailles et lapins du Sud Touraine est revenu sur une année riche en adaptations, lors de son assemblée générale.
Un beau potentiel mais un profil microbiologique délicat
On se dirige vers un millésime hors normes, très prometteur.
Publicité