Aller au contenu principal

Bâtiment
Une construction sous le signe du conseil et de l’anticipation

Les Vergers de la Manse ne cessent de se développer et d’innover, les infrastructures doivent donc suivre. Et quand il s’agit de sortir de terre un nouveau bâtiment pour le stockage et l’embouteillage, rien n’est laissé au hasard.

Dans un contexte de développement continu, les Vergers de la Manse, producteurs de pommes et de jus de fruits (et prestataires de service), ont besoin d’agrandir les murs… Fin 2018, la construction d’un nouveau bâtiment est ainsi confiée à l’entreprise Barbot, qui avait déjà édifié fin 2016 un bâtiment de stockage sur le site. « L’idée est née en 2016, raconte Bastien Debruyn. Au départ, le projet représentait la moitié de la construction actuelle ! Parce que mon premier besoin, c’était de déménager l’atelier d’embouteillage, mais au final, on s’est dit qu’il valait mieux ajouter de la surface pour le stockage, et voir plus grand. »

 

« On est partis d’une feuille blanche. L’idée était de scinder le bâtiment en deux parties ; une partie principale pour la production et l’embouteillage de jus de fruits, et une pour le stockage », précise Jean-Jacques Savatier, commercial chez Barbot.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un enjambeur électrique autonome en test depuis 2 ans à Quincy
Un robot viticole électrique est en expérimentation dans le vignoble de Quincy dans le Cher pour les travaux du sol. Les vig
Clôtures : "Avant, à chaque chasse il fallait réparer"
Les associés du Gaec de l’Herbagère ont adapté leurs clôtures électriques aux problématiques de gibier rencontrées dans certaines de leurs par
Pulvés : le rythme des contrôles plus serré
Attention, depuis le 1er janvier, les contrôles techniques de pulvérisateurs agricoles sont à effectuer tous
Semis direct : Terres Inovia valide le bras poussé
Le semoir AXE-LS est entré en phase commercialisable.
En route pour le désherbage mécanique
En vue de répondre à une évolution du cahier des charges de l’AOC vouvray prévue en 2021, les viticulteurs de la Cuma St Vincent se lancent da
Une signalisation à vérifier avant de circuler
A l’heure où le ballet des moissonneuses-batteuses et des remorques investit les routes, le service juridique de la FNSEA 37 rappelle les fond
Publicité