Aller au contenu principal

BIODIVERSITÉ
Comment entretenir ses haies ?

Une haie, ça s’entretient ! Les agriculteurs ont glané de précieux conseils sur le sujet, lors du rendez-vous « Pied de haie » du 11 septembre à Cravant-les-Côteaux.

Par rapport à une épareuse ou un lamier à couteaux, le lamier à scie offre une coupe beaucoup plus nette dès que le diamètre des branches dépasse 2 cm.

Dans le cadre des actions de préservation de la qualité de l’eau des captages du Chinonais (contrat territorial), la comcom Chinon Vienne et Loire et la chambre d’agriculture 37 (CA 37) ont organisé une matinée sur l’intérêt et l’entretien de la haie, le 11 septembre à Cravantles-Côteaux. 

Cet élément du paysage offre de multiples avantages (lire ici), mais grandit et s’élargit au fil du temps. Son entretien est donc indispensable, d’autant plus en bord de route. A 1 m du sol, une largeur de 1,5 à 2 m est souhaitable après la taille.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

« L’employeur doit assurer la sécurité de ses salariés »

Que ce soit pour le risque CO2 ou les autres risques professionnels, l’employeur a un vrai rôle à jouer auprès de ses salariés, comme l’explique Au

Risque CO2 : ventiler et détecter, les deux impératifs

Les accidents liés au CO2 sont malheureusement trop nombreux dans les exploitations viticoles.

Chenonceaux aspire à voler de ses propres ailes

En assemblée générale le 21 mars, les adhérents de l’ODG touraine-chenonceaux ont acté le fait de travailler cette année pour évoluer d’un statut d

Comprendre la puissance du sol

 « Ce qu’on sait sur le sol, c’est qu’on ne sait pas grand-chose ! », lançait Konrad Schreiber, lors d’une formation en agronom

Plus besoin de tire-bouchon pour boire du vin !

Vignerons à Benais, Vincent et Guillaume Delanoue proposent désormais une partie de leur production conditionnée en canettes, pour aller chercher u

Que sait-on aujourd’hui de la flavescence dorée ?

 Dispersion de la maladie, sensibilité en fonction des cépages, phénomènes de rétablissement : état des lieux sur les connaissances actue

Publicité