Aller au contenu principal
Font Size

Comment optimiser la fertilisation organique en maraîchage ?

La vitesse de minéralisation dépend notamment de la température et du taux d’humidité du sol. Dans le cadre du Cap filière légumes, certains essais ont permis de déterminer des principes généraux intéressants concernant ce phénomène.

Pour fertiliser le sol, sont apportés essentiellement de l’azote, du phosphore et un peu de potasse. Leur quantité doit être adaptée aux besoins de la culture, à la minéralisation naturelle du sol et aux reliquats des cultures précédentes. Pour connaître ces besoins, il est possible d’utiliser des tables de référence, les données du GREN (Groupe régional d’expertise nitrates) et les données des essais régionaux.

 

Le choix de l’engrais va être conditionné par différents critères : disponibilité du produit près de chez soi, composition de l’engrais, facilité d’épandage, cahier des charges auquel est soumis le producteur, place dans la rotation…

 

La fertirrigation, application simultanée d’eau et d’engrais à travers un système d’irrigation, a fait ses preuves. Il faut toutefois noter le risque de développement de biofilms, d’algues dans les gaines, avec les engrais liquides.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Nouvelle limitation des prélèvements d'eau
En l'absence de précipitations, et compte tenu des pics de chaleurs rencontrés ces derniers jours, la baisse des débits des cours d'eau se poursuit et
Horticulture : la crise surmontée grâce à une offre adaptée
La crise sanitaire, et notamment le confinement, ont mis un coup d’arrêt à l’activité horticole.
Melon : petits calibres, petits rendements
Pas simple la campagne de melons cette année en Indre-et-Loire.
Nouvelles restrictions de prélèvement d'eau en Indre-et-Loire
Un nouvel arrêté préfectoral a été pris le 30 juillet, instaurant de nouvelles restrictions et interdictions de prélèvement d'eau.
Le cri d'alarme des céréaliers : « le gouvernement doit changer de politique agricole »
Président de l’Association générale des producteurs de blé et autres céréales (AGPB), Eric Thirouin pousse un cri d’alarme sur la situation «
Publicité