Aller au contenu principal

Des prémices de récolte de pommes tout en nuances

L’année climatique exceptionnelle que nous subissons n’épargne pas les pomiculteurs. L’hétérogénéité des rendements en fonction des parcelles et des variétés est de mise, mais c’est surtout la précocité de la récolte qui marquera les esprits. Premiers échos dans le Nord-ouest tourangeau.

Thierry Moisi : « Habituellement, nous démarrons autour du 10 août. Nous avons deux voire trois semaines d’avance. »

Contrairement au bassin ridellois, les vergers du nord de l’Indre-et-Loire ont été épargnés par la grêle. En pomme, la cueillette de la variété précoce Lafayette a débuté le 27 juillet. « Habituellement, nous démarrons autour du 10 août. Nous avons deux voire trois semaines d’avance », constate Thierry Moisy. Le 17 août, son équipe de cueilleurs entrait dans les parcelles de gala. « Depuis que je me suis installé en 2003, année de canicule, je n’ai jamais ramassé ces deux variétés aussi précocement », poursuit l’arboriculteur de  Saint-Paterne-Racan. La différence avec 2003, c’est que cette année la floraison aussi a eu lieu de manière anticipée. S’en sont suivis un déficit hydrique important durant le printemps puis l’été, ainsi que de forts épisodes de chaleur. La compilation de ces différents facteurs entraîne inévitablement une date de récolte avancée.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Un beau potentiel mais un profil microbiologique délicat
On se dirige vers un millésime hors normes, très prometteur.
Tailler en deux temps pour décaler le débourrement
Face à la reprise de végétation précoce de la vigne ces dernières années, qui expose les bourgeons au risque de gel printanier, la taille en deux temp
LES TOURS ANTIGEL SE MULTIPLIENT EN TOURAINE
Lors de la visite de vignes de l’AOC vouvray, les participants ont vu de près deux tours antigel, dans les vignes de Chançay.
DES VIGNERONS OPTIMISTES POUR LA VENDANGE 2022
Cette année, les vignerons vouvrillons ont plutôt le sourire. De façon générale, les raisins sont nombreux et sains.
Un réseau d’agriculteurs engagés
Animé par la chambre d’agriculture, un groupe d’agriculteurs tourangeaux tente d’évaluer, sur le long terme, le bon fonctionnement d’un système d’expl
Un Vouvrillon à la tête de l’INAO
 A 60 ans, Philippe Brisebarre est arrivé au summum de sa carrière de professionnel engagé.
Publicité