Aller au contenu principal

Désherbage colza : observer et cibler

Le désherbage en post-levée est surtout efficace sur les dicotylédones. Contre les graminées, il faut agir plus tôt.

En colza, le désherbage post-levée est de plus en plus privilégié. Dans ce contexte, les spécialités à base de propyzamide sauvent un peu la mise. Mais attention, le recours à cette matière active doit être limité à une application par an. « Pour ceux qui ont de gros problèmes de ray grass ou plus généralement de graminées, il est intéressant de se tourner vers des pré-semis et pré-levée, tout en gardant en tête leur efficacité, avant l’arrivée de la propyzamide », pointe Julien Charbonnaud de Terres Inovia. Les conditions sèches offrent un très net avantage au pré-semis avec la napropamide.

 

Des essais ont été menés sur du ray grass en 2019 dans le Cher, le Loiret et la Haute-Garonne, pour déterminer l’impact des produits de prélevée à base de chloroacétamide (métazachlore, dimétachlore, dmtpa-p) suivis d’une application Kerb Flo (propyzamide). « Dans la majorité des cas, on est sur une une efficacité à 100 % », précise Julien Charbonnaud.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Gel vignes, vergers : les exonérations MSA pourraient dépasser 15 000 €
Les viticulteurs et arboriculteurs ont jusqu’au 8 octobre pour demander une prise en charge des cotisations sociales exploitant et employeur.
Le cresson reprend vie en Touraine
A Courçay, une ancienne cressonnière a été remise en état et en production par un couple de passionnés.
L'AOC chinon planche sur la maîtrise des adventices
Première ODG à organiser sa réunion de pré-vendanges, à Seuilly, l’appellation chinon a mis l’accent sur l’entretien du sol viticole.
Les Jardins de l’Angottière : 1 duo, 2 productions
A Beaumont-Village, Stéphanie Guibet et Jean-Baptiste Molinier misent sur la complémentarité entre le maraîchage et un atelier plantes aromati
Préserver le rosé au-delà d’un été
Quatre leviers sont conditionnés par la matrice « rosé » dans laquelle ils évoluent.
Et si j’accueillais des rapaces sur mon exploitation ?
L’accueil de rapaces est une solution efficace pour la régulation de ravageurs de types rongeurs sur son exploitation.
Publicité