Aller au contenu principal

Élagage des haies : attention au respect de la BCAE

Plusieurs agriculteurs se sont retrouvés confrontés à la problématique de tailles intempestives de haies mitoyennes du réseau routier et de parcelles agricoles, protégées par la BCAE7.

Une haie déclarée au titre de la Pac peut faire l’objet de toute forme d’entretien, sauf du 1er avril au 31 juillet inclus, période pendant laquelle toute intervention est interdite, à l’exception des cas suivants :

• entretenir le sol au pied des haies pour éviter le désherbage chimique, sans tailler les branches ;

• tailler pour des raisons de sécurité imposées par une autorité extérieure ;

• tailler les branches à l’origine d’un problème particulier (contact avec une clôture électrique par exemple).

 

Ainsi, dans ces cas précis, les haies peuvent être taillées par des opérateurs entre le 1er avril et le 31 juillet. Cependant, ils doivent réaliser auprès de la DDT une demande de dérogation liée au fait que les haies peuvent abriter des espèces protégées ou leurs habitats pendant la période de nidification.

 

Bien souvent mis devant le fait accompli par les opérateurs de téléphonie, les agriculteurs ont-ils un moyen de se prémunir de la sanction de taille de haies en cas de contrôle BCAE7 ? Il apparaît qu’une anomalie non imputable à l’exploitant n’entraîne pas de sanction. En conséquence, en cas de taille intempestive de haies protégées par la BCAE7 entre le 1er avril et le 31 juillet en bordure de parcelles agricoles et longeant un réseau routier (et donc mitoyenne) par des opérateurs de téléphonie/fibre ou par des services municipaux, aucune sanction ne peut être appliquée contre les exploitants agricoles victimes de ces coupes. Il faudra cependant que l’agriculteur puisse prouver que la coupe a été faite par l’opérateur.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

A Tours, le salon des ETA s'ouvre aux forestiers
Le salon national des entrepreneurs de travaux agricoles fera son retour en ce mois de décembre, et c’est à Tours qu’il ouvrira ses portes.
Bail rural : L’état des lieux est-il vraiment utile ?
L’état des lieux fournit des bases pour discuter le montant du fermage, apprécier le bien-fondé d’une demande de résiliation pour dégradation
Aide au maintien en bio, la fin d’une période
Jusqu’en 2007, il n’y avait pas d’aide au maintien pour les producteurs bio, mais seulement un crédit d’impôt. Avec l’accroi
Impôts fonciers : comment calculer la participation du fermier ?
Quel montant de taxe foncière doit payer le fermier pour 2021 ? La méthode de calcul varie suivant les situations individuelles.
La finesse des références permet la compréhension des systèmes
Retour sur les références économiques des entreprises agricoles, présentées le 14 septembre par AS Cefiga 37 à ses partenaires.
L’importance de fixer une rémunération au chef d’entreprise agricole
« Tout travail mérite salaire. » Pourquoi ce proverbe ne s’appliquerait-il pas aux chefs d’exploitation agricole ?
Publicité