Aller au contenu principal

« Eleveur » de sol en Sologne

L’agriculture de conservation des sols pratiquée sur des terres ingrates cherche son équilibre en intégrant un mode d’élevage « opportuniste ».

En défrichant depuis un quart de siècle les pistes de l’agriculture de conservation des sols, les agriculteurs les plus avancés dans ce domaine concluent désormais au retour nécessaire de l’élevage sur leurs fermes. Mais un élevage à la pression légère se traduisant par une gestion opportuniste de l’offre biomasse ; les couverts et les cultures à déprimer (ex : orge et blé fin décembre-début janvier).

 

Franck Baechler, intervenant récemment au lycée agricole de Vendôme dans le cadre d’une journée consacrée à la culture sans labour sous couverts, s’emploie à faire revenir les animaux dans la boucle. Cet ancien conseiller agricole de la chambre d’agriculture du Loir-et-Cher s’est installé en Sologne l’an dernier, sur des sols hydromorphes acides, à 1 % de matière organique, des terrains très séchants l’été.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 5,54€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terre de Touraine
Consultez le journal Terre de Touraine au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter du journal Terre de Touraine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terre de Touraine.

Vous aimerez aussi

Croqueuses de betteraves
Quand mi-août, le bulletin Herbe et fourrages a parlé d’un essai de betteraves pâturées, d’abord on a cru à une erreur, et puis… on est allés
Concours Graines d'agriculteurs : un éleveur tourangeau en lice
Comme chaque année, le concours « Graines d’agriculteurs » met à l’honneur les projets novateurs portés par des exploitants récemment installé
Bovins viande : « la filière souffre d’un déficit d’organisation »
Le président de la Fédération nationale bovine (FNB), Bruno Dufayet, établit un point de situation post Covid et trace quelques perspectives p
« Il faudrait changer l’image de l’élevage porcin »
Eric Cotineau a épousé l’élevage porcin depuis plusieurs années, et aspire à faire bouger les lignes pour faire évoluer le système actuel.
« Ouf ! » de soulagement chez les éleveurs laitiers
En 8 jours de temps, les pluies ont changé in extremis la donne de production des maïs ensilages encore debout.
Dérobées estivales : dix-huit modalités à l’essai
Pour la seconde année consécutive, à l’OIER des Bordes sont testées diverses modalités de dérobées estivales associées à certaines légumineuse
Publicité